Nouvelle hausse des prix du poulet - Maghreb Emergent

Nouvelle hausse des prix du poulet

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les prix du poulet vivant connaissent depuis quelques jours une hausse au niveau des poulaillers, a-t-on appris d’un opérateur dans le secteur activant dans la commune de Mesdour dans la wilaya de Bouira.

D’après lui, le prix du poulet vivant en gros est passé de 240 Da le kg le 25 juin dernier à 270 Da en juillet.

Pour le commerce du détail, le prix du poulet vivant est passé de 270 Da à 300 Da durant la même période. Au niveau des bouchers, le prix du poulet vide dépasse les 400 Da le kg, notamment dans les grandes villes.

Quant aux raisons de cette augmentation des prix, notre interlocuteur évoque des coûts de production et la dégradation du pouvoir d’achat. ‘’Les coûts de production n’arrêtent d’augmenter, ce qui s’est répercuté sur les prix de vente’’, dit-il. Il précise : ‘’Le prix du poussin a pratiquement doublé ces trois derniers mois. Idem pour les aliments du poulet qui ont enregistré depuis l’été dernier une hausse dépassant les 30%. Les médicaments utilisés par les aviculteurs ont aussi augmenté’’, affirme-t-il.

L’offre et la demande en constante baisse

Les chamboulements que connait le secteur de l’aviculture ont poussé une partie des petits opérateurs à abandonner l’activité. Etranglés par les dettes et les pertes, des petits aviculteurs ont fini par jeter l’éponge, déplore notre contact. Un abandon qui a fait chuter l’offre sur le marché. ‘’L’offre devient de plus en plus rare. Les gens fuient cette activité’’, note-t-il avant de signaler une autre contrainte qui inquiète les opérateurs. Il s’agit de la baisse de la demande. ‘’Les gens consomment de plus en plus moins de poulet. Les grosses commandes qui viennent des restaurants n’ont pas été épargnées par cette baisse’’, explique-t-il.    

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter