Omra 2022 : des agences de voyages font flamber les prix des billets - Maghreb Emergent

Omra 2022 : des agences de voyages font flamber les prix des billets

Facebook
Twitter

Après deux ans de fermeture, en raison de la crise sanitaire liée au Covid, les autorités ont décidé la réouverture des inscriptions à la saison de la Omra durant ce mois de Ramadhan. Cependant, un véritable business semble s’installer chez les agences de voyages, chargées d’accompagner les pèlerins vers les lieux saints.   

Selon le président de l’Union nationale des Agences de Tourisme et de Voyages (UNATV), Mouloud Youbi, de nombreux propriétaires d’agences de tourisme et de voyages ont profité du nombre réduit des vols vers les lieux saints, pour augmenter les prix des billets.

Ainsi, le prix du billet, qui est initialement limité à 140 000 dinars a été augmenté à 170 000, portant le coût globale de la Omra de 360 000 dinars à 400 000, selon le président de l’UNATV, qui s’est exprimé dans un quotidien arabophone.

Youbi a affirmé l’existence d’un véritable « business » autour de la billetterie de la Omra de cette année, notamment à partir de la deuxième semaine du mois sacret. « Cette hausse des prix et le manque de nombre de vols, ont contribué à réduire le nombre de pèlerins à 15 000 seulement, alors que le nombre de candidats était estimé à 30 000 », a-t-il indiqué.

Pour le président de l’Union, ce qui a encore compliqué la situation, c’est le fait que les responsables de la compagnie d’aviation Saoudienne n’ont pas appliqué les mêmes procédures réglementaires que celles d’Air Algérie, dans l’attribution des kota des billets pour la Omra de ce mois de Ramadan. « Ils n’ont pas pris en compte les capacités de chaque agence, contrairement au partenaire algérien », a-t-il expliqué.

Rappelons que la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, s’est prononcée dernièrement, au sujet de la Omra 2022, concernant une éventuelle annulation des vols spéciaux des pèlerins en ce mois sacret. Dans un communiqué, Air Algérie a affirmé la mise en place de 9 000 billets d’avion à destination des lieux saints pendant le ramadhan, en rappelant que ces billets s’octroient uniquement au niveau des agences de voyage accréditées.

Facebook
Twitter