Pétrole : le brut algérien repasse en dessus des 90 dollars, sous l'effet d'un marché prudent - Maghreb Emergent

Pétrole : le brut algérien repasse en dessus des 90 dollars, sous l’effet d’un marché prudent

Facebook
Twitter

La volatilité des cours de pétrole dans le marché continue à inquiéter tout le monde. À l’ouverture des marchés ce lundi 12 septembre, le baril de l’or noir a enregistré une légère hausse, malgré les craintes sur l’offre, appuyés par les inquiétudes de récession qui continuent de plafonner les gains de l’or noir.

En effet, le baril du Brent de la mer du Nord a pour des livraisons en novembre prochain a enregistré une petite hausse de 1,11% (93,87 dollars) par rapport à la clôture de vendredi. Le WTI américain, a quant à lui enregistré une hausse de 0,92%, et atteint les  87,59 dollars.

Le Saharan Blend algérien s’est repris en ce débit de semaine, après une chute la semaine passée. À l’ouverture des marchés ce lundi 12 septembre, le brut algérien a enregistré une hausse de 3,28% et repasse en dessus de la barre symbolique des 90 dollars.

Le marché mondial de étrole continue à craindre » la volonté de la Russie d’utiliser l’énergie comme une arme pour faire pression sur ses adversaires ». Surtout que les livraisons de gaz russe vers l’Europe via le gazoduc Nord Stream 1 sont toujours suspendues, alimentant ainsi les craintes de pénurie pour l’hiver.

Pour rappelle, la semaine dernière, les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) ont décidé de réduire leur volume total de production de 100.000 barils par jours. Une réduction symbolique, qui « suggère que le groupe de producteurs est prêt à défendre l’environnement de prix élevés », affirme les analystes.

A.K / Avec Agences

Facebook
Twitter