Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars - Maghreb Emergent

Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le prix du brut algérien, « Sahara Blend », a enregistré une hausse de plus de trois dollars en mars dernier, pour atteindre les 65,76 dollars le baril, grâce à l’augmentation de la demande sur les marchés mondiaux, a indiqué ce mardi, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son dernier rapport mensuel.

La même source a expliqué que la moyenne mensuelle des prix du brut algérien est passée de 62,38 dollars le baril en février dernier à 65,76 dollars en mars, soit une hausse de 3,38 dollars le baril (+ 5,4%).

L’Opep a également noté dans son rapport que le Sahara Blend algérien est le troisième brut le plus cher en mars, après l’Angolais Girasole (66,04 dollars le baril) et celui de Guinée équatoriale Zafiro (65,99 dollars le baril).

Le cartel a aussi indiqué que le prix du brut algérien était déterminé en fonction du prix du Brent, qui est le brut de référence pour la mer du Nord, coté sur le marché de Londres, avec une prime supplémentaire pour ses qualités physiques et chimiques préférées par les raffineries.

Par ailleurs, le prix moyen du panier de l’Opep a augmenté de 3,51 dollars, soit plus de 5,7% par rapport à février, pour s’établir à 64,56 dollars le baril. C’est le niveau le plus élevé depuis janvier 2020 pour le panier de l’Organisation.

Le rapport de l’Opep indique par ailleurs, que la production algérienne en mars s’élevait à 870 000 barils par jour, soit une baisse de 8 000 barils par rapport à la production moyenne de février, estimée à 878 000 barils par jour.

A noter que les pays de l’Opep ont produit 25,042 millions de barils par jour en mars, contre 24,842 millions de barils en février, selon plusieurs sources.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter