Pétrole : l'OPEP+ maintient la hausse de la production à 400.000 barils/j - Maghreb Emergent

Pétrole : l’OPEP+ maintient la hausse de la production à 400.000 barils/j

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) a pris la décision, jeudi 4 novembre de maintenant la hausse de la production au seuil de 400.000 barils/jour pour le mois de décembre. La part de l’Algérie dans cette hausse est relevée à 962.000 barils/j, soit 10.000 barils/j de plus par rapport au mois de novembre.

Le ministre de l’énergie, qui l’a annoncé à l’agence officielle APS, suite au travaux de la 34e réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) et de la 22e réunion ministérielle des pays de l’Opep+, s’est félicité du niveau global de conformité qui a permis de stabiliser et d’équilibrer le marché », indiquant qu’un taux de conformité de 115% a été enregistré en septembre.

Cette réunion, regroupant les 23 pays (13 pays de l’Opep et 10 pays non-Opep) signataires de la Déclaration de coopération, a porté sur les récents développements observés sur la scène pétrolière internationale et les actions à entreprendre pour soutenir l’équilibre et la stabilité du marché pétrolier.

Elle a été précédée par la 34e réunion du JMMC qui a évalué, sur la base du rapport établi par le Comité technique conjoint de suivi (JTC), la situation du marché pétrolier international, ses perspectives d’évolution à court terme, ainsi que le niveau de respect des engagements relatifs aux ajustements de production des pays signataires de la Déclaration de coopération.

Le JMMC compte des pays membres de l’OPEP, soit l’Algérie, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Irak, le Koweït, le Nigeria et le Venezuela, et deux pays non membres de l’organisation, à savoir la Russie et le Kazakhstan.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter