Produits alimentaires : Rezig révèle la somme allouée pour soutenir les producteurs d’huile de table

Produits alimentaires : Rezig révèle la somme allouée pour soutenir les producteurs d’huile de table

Pour soutenir la production de l’huile de table, l’Etat a dû mettre la main à la poche, afin d’assurer la disponibilité de cette matière essentielle dans le circuit des produits alimentaires.

A ce propos, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a révélé  lors de son passage à la Radio nationale, que l’État a alloué 40 milliards de dinars en 2021, uniquement pour soutenir la production de l’huile de table, sous forme de compensation pour les producteurs de cette matière.

Le ministre n’a pas manqué d’assurer que l’huile de table est disponible en quantité suffisante sur le marché, en soulignant que les informations qui circulent sur sa rareté ne sont que des rumeurs propagées par les spéculateurs.

Il a aussi assuré que le gouvernement a pris toutes les mesures en prévision du mois de Ramadan, notamment en ouvrant des marchés de proximités dans différentes communes du pays, qui proposent des produits à des prix abordables.

20 milliards de dollars pour les aides sociales en 2022

Sur un autre volet, le ministre du Commerce a démenti les informations faisant croire que l’Algérie ait abandonné la politique de soutien social.

A ce propos, Rezig a assuré que la Loi de finances 2022, signée par le président de la République ce jeudi, « maintient la même approche et le même soutien de l’Etat au citoyen. Il a indiqué, dans ce sens, que le montant alloué par les pouvoirs publics pour mettre en œuvre cette politique de soutien dans la loi de finances pour l’année l’exercice 2022, avoisine les 20 milliard de dollars.

Par contre, poursuit Rezig, « cela n’empêche pas que l’Etat cherche à maîtriser ce processus de soutien aux couches les plus démunies ».