Rapport de la COSOB : la capitalisation de la Bourse d'Alger représente 0,1% du PIB - Maghreb Emergent
101 Vues

Rapport de la COSOB : la capitalisation de la Bourse d’Alger représente 0,1% du PIB

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Selon le rapport annuel (2020) publié par la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB), la capitalisation boursière globale de la Bourse d’Alger a atteint les 42,881 milliards de dinars au 31 décembre 2020. Elle représente un peu plus de 0,1% du PIB en 2020.

Un chiffre en baisse de 4,23% en comparaison avec la même période de l’année précédente, qui renseigne sur la faible participation de la Bourse d’Alger dans le financement de l’économie/

Par ailleurs, le rapport relève que le volume global des échanges en 2020 a chuté de près de 64,83%, alors qu’en valeur le recul est estimé à 64,83%. Ils échanges se chiffres à 78.458.464 DZD contre 248.990.023 DZD en 2019.

Selon le gendarme de la bourse, « la baisse du niveau d’activité globale s’explique, en partie, par les effets économiques de la pandémie, mais, principalement, à la léthargie et la faiblesse endémiques qui caractérisent la bourse d’Alger, en raison du manque de profondeur du marché et d’attractivité pour les entreprises et les investisseurs. »

Le rapport de la Cosob montre, par ailleurs, que les échanges en volumes (achats et ventes) sont dominés par l’IOB BNP Paribas avec 41% suivi du CPA avec 23%, puis par la BEA et la CNEP Banque avec 14% et 9% respectivement.

Les échanges en valeurs (achats et ventes) sont également dominés par l’IOB BNP Paribas avec 52%, suivi du CPA avec 20%, puis par la BEA et la CNEP Banque avec 12% et 7% respectivement. L’IOB BNP Paribas est depuis plusieurs années, le premier IOB à réaliser le plus de transactions en bourse.

Le rapport de la COSOB indique que le marché primaire n’a enregistré aucune opération ou émission de cession de valeurs mobilières, au niveau des titres de capital.

En effet, la COSOB a traité, en 2020, deux (02) demandes d’introduction en bourse, il s’agit de deux (02) PME qui ont déposé officiellement des demandes de visa pour une levée de fonds par appel public à l’épargne suivie d’introduction en bourse. Les demandes d’introduction en bourse sur le marché PME, concernent deux sociétés activant dans le secteur agro-alimentaire, il s’agit des sociétés CASBAH spa et VIANDE DE LA VALLEE spa et qui envisagent de procéder à une levée de fonds dont les montants sont
respectivement, de l’ordre de 600 et 440 millions de dinars.

Sur le volet des sociétés de capital investissement, le rapport montre qu’actuellement, cinq sociétés de capital investissement sont autorisées à exercer l’activité de capital investissement, et ce dans le cadre du dispositif juridique fixé par la loi n°06-11 du 24 juin 2006, modifiée et complétée, relative à la société de capital investissement. Il s’agit de la société « El Djazair Istithmar » spa ; la société Financière Algéro-Européenne de participation « Finalep » ; la société ICOSIA Capital spa ; la Société Algerian Investment Fund (AIF) ; la société Algerian Start-ups Fund spa.

Enfin, l’année 2020 aura surtout été marquée par le retrait de NCA Rouiba, quite à la radiation de ses titres de la cotation à la bourse d’Alger en réalisant une offre publique de retrait (OPR) visant à racheter ses actions détenues par les actionnaires minoritaires au prix de 258 DZD par action. La Commission a examiné la demande de la société et accordé son visa en date du 22 avril 2020. La sortie effective de la société NCA Rouiba a été officialisée à l’issue de la publication des résultats de l’OPR en date du 26 juillet 2020.

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Alger: La marche du 1er mai démarre en ce moment devant le CHU Mustapha. Bouira: Les premiers groupes de manifestants…
Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a réagi ce jeudi dans un communiqué, au sujet de la résiliation de son…
Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Le ministère de l’Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables ont signé jeudi, un mémorandum d’entente,…