Réception de nouvelles commandes d’équipements de protection contre la Covid19

Réception de nouvelles commandes d’équipements de protection contre la Covid19

La Représentante Résidente du PNUD Algérie, Mme Blerta Aliko et Son Excellence l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne en Algérie, M. Thomas Eckert, se sont rendus aujourd’hui pour une visite de courtoisie et de travail au siège de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH), un des partenaires clé dans la mise en œuvre du Projet de « Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en
Algérie ».

Cette visite coïncide avec la réception, depuis le début de ce mois, d’une nouvelle commande composée de près de 23 millions de masques chirurgicaux à 3 plis, de 1.4 millions de combinaisons de protection avec cagoules et 640 000 blouses chirurgicales, destinées aux personnels soignants des établissements
hospitaliers publics. Cette première commande de l’année 2022 portera à 29 millions de masques sur les 60 millions prévue par le Projet avant la fin de l’année.

La « Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie » est financée par l’Union européenne avec un montant de 43 millions d’euros, et mise en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le
développement (PNUD Algérie) en partenariat avec le Ministère de la Santé.

La Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH), Etablissement public sous tutelle du Ministère de la Santé, est un acteur central dans l’approvisionnement des établissements de santé en produits pharmaceutiques au niveau de l’ensemble du territoire national. La PCH est également investie des missions de service public liées à la constitution d’un stock stratégique et d’un stock d’urgence (ORSEC).

Réponse intégrée à la crise sanitaire

Outre les masques à 3 plis, le Projet a réceptionné à ce jour, 1.2 millions de masques de type FFP2 ; 400 000 tests antigéniques, 100 000 kits d’extraction PCR, 20 000 tests PCR, et deux appareils de dépistage.

Le projet a également renforcé les capacités de plus de 5,000 professionnels de la santé et cadres du secteur de la santé publique, dans les domaines médicaux pour une prise en charge adéquate des patients atteints de Covid19 ; la communication, l’utilisation des équipements et la gestion des achats. Un appui a été apporté à la société civile pour la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation de proximité sur les gestes barrières et à la vaccination.