Sahara Occidentale : Pedro Sanchez est sur le point de faire marche-arrière - Maghreb Emergent

Sahara Occidentale : Pedro Sanchez est sur le point de faire marche-arrière

Facebook
Twitter

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, est sur le point de faire marche-arrière sur son précédent soutien au plan marocain au Sahara Occidentale.

En effet, lors de son discours, tenu jeudi 22 septembre, à la 77ème Assemblée général des Nations unies à New York, le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a déclaré que l’Espagne soutenait une « solution politique mutuellement acceptable » concernant le Sahara occidental.

Selon l’agence Reuters, Pedro Sanchez a déclaré que l’Espagne soutienne « pleinement le travail de l’envoyé spécial du secrétaire de l’ONU. Un travail que nous jugeons absolument crucial ». « L’Espagne continuera également à soutenir la population sahraouie dans les camps de réfugiés comme elle l’a toujours fait, en tant que principal donateur international d’aide humanitaire dans ce contexte », a-t-il ajouté.

Dans son intervention, le chef du gouvernement espagnol n’a pas expliqué les raisons de son changement de position, six mois après avoir déclaré dans une lettre au roi du Maroc, Mohammed VI, que le plan proposé par le royaume était « la base la plus solide, réaliste et crédible » pour résoudre le conflit, qui dure depuis 1975 après la Marche verte.

A noter, le revirement de position de l’Espagne à l’égard du statut du Sahara occidentale a provoqué une crise diplomatique avec l’Algérie, jusque-là considéré comme un « pays ami et partenaire fiable ».

Facebook
Twitter