Sonelgaz : la problématique financière « n’est pas prête à se régler en quelques mois » - Maghreb Emergent

Sonelgaz : la problématique financière « n’est pas prête à se régler en quelques mois »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le Groupe Sonelgaz fait face à des difficultés financières, qui ne sont pas prêtes à se régler « dans quelques mois », selon ce qu’a indiqué son P-DG Chaher Boulakhras.

Interrogé sur les créances de Sonelgaz détenues auprès de sa clientèle, Boulakhras a souligné ce dimanche, en marge de la tenue de l’assemblée générale de la Mutuelle générale des travailleurs des industries électriques et gazières (MUTEG), que « la problématique financière du Groupe ne se règle pas en quelques mois ».

Il a ajouté, dans ce sens, que la réduction des créances du groupe est sur un taux progressif, même si elles restent, selon lui, à « un niveau encore élevé ».

Importante réduction des dépenses en devise

Dans ce même contexte, Boulakhras a affirmé que Sonelgaz a réduit ses dépenses en devises de moitié en 2020, en plus d’avoir baissé les coûts d’exploitation et de maintenance de 10%. Aussi, le P-DG de Sonelgaz a plaidé pour un recrutement « rationnel et qualitatif ».

« Actuellement, nous visons une meilleure efficience opérationnelle tout en continuant à recruter de manière rationnelle suivant la demande qui augmente », a-t-il soutenu, rappelant que l’entreprise figure parmi les grands employeurs du pays.

Selon lui, le groupe public vise à optimiser les ressources, à travers l’étude précise des dépenses et à travers l’ingénierie financière, qu’il considère comme « une priorité pour réduire les coûts ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter