Sonelgaz : l'Algérie et la France veulent travailler de concert pour conquérir le marché africain de l'électricité - Maghreb Emergent

Sonelgaz : l’Algérie et la France veulent travailler de concert pour conquérir le marché africain de l’électricité

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

De futurs partenariats avec des entreprises européennes, notamment, françaises sont annoncé par le top management de Sonelgaz en vue de la pénétration du marché africain de l’électricité, entre autres.

La Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) étudie l’éventualité d’aller vers des interconnexions avec l’Europe, grâce aux infrastructures énergétiques dont elle dispose, selon ce qu’à annoncé son P-DG, Chaher Boulakhras, lors du Forum Afrique CIAN 2021, qui s’est déroulé jeudi dernier à Paris, le groupe énergétique.

Par ailleurs, Le P-DG de Sonelgaz a soutenu que la production et le transport électriques pourraient être de très bonnes niches d’investissement mais aussi de partenariat.

Cela dit, celle stratégie a également pour objectif d conquérir le marché africain, selon le P-DG de Sonelgaz, qui mise sur des partenariats avec les entreprises européennes, et françaises en particulier, a révélé M. Boulakhras qui a souligné le grand potentiel dont recèle le marché local. Il a cité, à ce titre, un projet de réalisation, sur les 10 prochaines années, de plus 20 000 kilomètres de réseau haute et très haute tension, en plus de 350 postes haute tension.

Sonelgaz ambitionne, en parallèle de poursuivre, sur le plan régional, le développement et la consolidation des échanges énergétiques avec les pays voisins, a ajouté M. Boulakhras.

M. Boulakhras a évoqué, à ce titre, la décision, qualifiée d’ »historique », de relier l’Algérie au sud de la Libye avec une ligne de plus de 500 km, dans le cadre de l’interconnexion maghrébine vers l’Afrique du nord et dans une seconde phase vers le Sahel.

Avec APS

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter