Suspension présumée des relations touristiques avec l'Espagne : José Manuel Albares réagit - Maghreb Emergent

Suspension présumée des relations touristiques avec l’Espagne : José Manuel Albares réagit

Facebook
Twitter

Les relation entre l’Algérie et l’Espagne gagnent du terrain, malgré le semblant d’accalmie qui s’est installé depuis la dépêche incendiaire publiée par l’APS il y a une semaine. Pourtant la direction du tourisme de Wilaya de Bouira vient d’en rajouter une nouvelle couche

En effet, une note de la direction du tourisme de la wilaya de Bouira, daté du 19 juin, instruit toutes les agences de tourisme de « suspendre immédiatement toutes les relations de travail avec ce pays (Espagne) » et ce dans le cadre « de la suspension de l’accord d’amitié et de partenariat entre les deux pays signé en octobre 2002 ».

Une note vite rétractée par la même direction, hier lundi 20 juin, alors que jusqu’à présent le ministère du Tourisme n’a émis aucune réaction à cette information.

En revanche, un communiqué de l’Union nationale des agences de tourisme et de voyage (UNATV) a affirmé, hier lundi, que les agences de voyages n’ont reçu aucune note ni instruction de la part du ministère du Tourisme sur la suspension des relation touristique avec l’Espagne.

La note de la direction du tourisme de la wilaya de Bouira serait-elle un acte isolé de la direction du tourisme de Bouira ? Dans tout les cas, aucun commentaire ni réaction officielle n’est émise jusqu’à présent.

« Nous ne sommes pas au courant « 

A cet effet, en réponse à une question de la presse, hier lundi, le ministre des affaires étrangères espagnoles, José Manuel Albares a déclaré qu’il n’y a « aucune confirmation que l’Algérie suspende ses relations touristiques avec l’Espagne, émanant des autorités algériennes ».

« Nous ne sommes pas au courant, nous avons vérifié et cela vient d’une d’une communication d’une autorité locale (DT de Bouira, NDLR) », a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères. Mais « s’il s’avère qu’il s’agit d’une mesure, et je ne veux rien anticiper du tout,  nous agirons comme nous avons agi avec la décision précédente »; a rapporté lundi la télévision espagnole RTVE.

Facebook
Twitter