Tebboune prépare-t-il sa première visite officielle à Tizi-Ouzou ? - Maghreb Emergent

Tebboune prépare-t-il sa première visite officielle à Tizi-Ouzou ?

Facebook
Twitter

Le président par intérim du conseil de la Nation (Sénat), Salah Goudjil, a appelé, mercredi, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du parlement 2020/2021, « les habitants de Tizi-Ouzou et ses environs à la sagesse et de l’entraide avec les autorités pour construire l’Algérie nouvelle, comme ils l’ont fait les alleux lors de la guerre de libération ».

D’aucun diront que le fait n’est pas fortuit. En effet, le bruit court déjà qu’éventuelle visite prochaine du chef de l’état à Tizi-Ouzou est en préparation. Des rencontres ont eu lieu, ces derniers jours, entre les représentants de l’instance de médiation, que dirige Karim Younes et des ceux de la « société civile » à Tizi-Ouzou et Béjaia. « Des membres de la direction de campagne présidentielle de Abdelmadjid Tebboune y prennent part aussi », affirme-t-il.

Cependant, une question s’impose : pourquoi Salah Goudjil a-t-il appelé précisément les habitants de Tizi-ouzou et ses environs à la sagesse ? D’autant plus qu’il a signifié à la presse et les membres du gouvernement que « l’objectif de son appel, renouvelé, aux habitants de la Kabylie est de construire un Etat au-delà des différends et les considérations politiciennes des partis politiques ».

Selon une source sûre et proche des collectivités locales de Tizi-Ouzou, la déclaration du président par intérim du Sénat est une annonce qui officialise « les préparatifs de la visite du président de la République en Kabylie».

Goudjil s’adressait-il aux militants du Hirak, qui tentent, ces dernières semaines, de battre le pavé à nouveau et reprendre le mouvement de contestation, quand bien même, celui ci, n’est pas exclusif à la région désignée par le président de la chambre Haute du parlement ?

Une phase difficile dont tout le monde doit y participer

Dans son discours, Salah Goudjil, qui a pris part le 20 août dernier à l’inauguration de la statue du Colonel Amirouche à Tizi-Ouzou, précise que « le pays est entrain de passer par une phase décisive et exceptionnelle ». « Et c’est ensemble qu’on la traversera, parce que nous sommes tous dans la même tranchée qui mène la nouvelle Algérie ».

Malgré qu’aucune information officielle n’a été donnée dans ce sens, certains spéculent sur éventuelle visite de Abdelmadjid Tebboune pour inaugurer ou inspecter le nouveau stade de Tizi-Ouzou.

Pour appel, le président Abdelmadjid Tebboune n’a effectué aucune visite de travail en dehors de la capitale depuis son investiture en décembre 2019, à l’exception d’un déplacement à l’académie militaire Houari Boumediene de Cherchell, à la fin du mois d’août.

Facebook
Twitter