Le déficit commercial de la Tunisie s’est rétracté pour atteindre 1,09 milliard de dinars (405 millions de dollars) en décembre 2020 contre 1,61 milliard un an plus tôt, a annoncé mardi l’Institut national de la statistique (INS).

D’après lui, les échanges commerciaux avec l’extérieur (en prix courants) en décembre dernier ont montré que les exportations tunisiennes ont augmenté de 8,1% en rythme annuel pour se situer à 3,75 milliards de dinars (1,4 milliard de dollars) contre 3,47 milliards en décembre 2019.

Cette hausse, a expliqué l’INS, est imputée d’un côté à la croissance dans les secteurs de l’énergie (+106,2%), des industries mécaniques et électriques (+14,4%) et du textile-habillement-cuirs (+5,2%). On note en revanche une baisse dans les mines, phosphates et dérivés (-44,5%) et l’agriculture/industries agro-alimentaires (-6,9%).

La répartition par pays des exportations tunisiennes montre une progression vers certains partenaires européens, notamment l’Italie (+24,1%), l’Allemagne (+20%), l’Espagne (+19,2%) et la France (+5%). En revanche, elles baissent avec certains pays arabes, particulièrement la Libye (-33,7%), l’Algérie (-27,7%) et l’Egypte (-17,6%).

Du côté des importations, une baisse de 4,7% a été détectée par rapport au même mois de l’année 2019, se situant à 4,84 milliards de dinars contre 5,08 milliards en décembre 2019. Une baisse due essentiellement, selon l’INS, à la régression des achats par la Tunisie de produits énergétiques (-58%) et de biens d’équipement (-18,3%).

On note une baisse des achats de la Tunisie auprès de ses principaux partenaires européens, notamment la France (-8,6%) et l’Italie (-2,4%). De même avec la Libye (-88,6%), l’Algérie (-58%) et l’Egypte (-58,2%).

 135 total views,  1 views today