Tunisie: les incidents nocturnes dans le pays “ne sont pas innocents” (Hichem Mechichi) - Maghreb Emergent
11 Vues

Tunisie: les incidents nocturnes dans le pays “ne sont pas innocents” (Hichem Mechichi)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Les incidents nocturnes, éclatés depuis vendredi dernier dans plusieurs régions tunisiennes, “ne sont pas innocents”, a indiqué mardi le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechichi.

Ces actes “ne sont pas innocents et il n’y a pas lieu de semer le chaos” dans le pays, a insisté M. Mechichi, qui présidait une réunion avec les hauts cadres sécuritaires du ministère tunisien de l’Intérieur.

Cité dans un communiqué de la présidence du gouvernement, le chef du gouvernement tunisien a souligné que “les actes de pillage, de vol et de dégradation des biens publics et privés ne peuvent pas être considérés comme des mouvements de protestation”, estimant que “les mouvements pacifiques sont garantis par la Constitution”.

Il a dans, ce sens, condamné “les appels relayés sur les réseaux sociaux pour faire régner l’anarchie et porter atteinte aux institutions constitutionnelles”, insistant sur la nécessité de faire face à ces appels à travers l’application de la loi.

Sur un autre plan, le chef du gouvernement a dit “comprendre les mouvements de protestation”, affirmant qu’ils sont traités par le dialogue et la recherche de solutions en coordination avec les partenaires sociaux.

Vidéo/un employé de la poste interpelle le ministre : "vous n'êtes pas l'enfant du secteur"

Vidéo/un employé de la poste interpelle le ministre : "vous n'êtes pas l'enfant du secteur"

Au deuxième jour de la grève engagée par les employés du secteur de la poste, le ministre de la Poste…
Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars

Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars

Le prix du brut algérien, « Sahara Blend », a enregistré une hausse de plus de trois dollars en mars dernier, pour…
Les prix des denrées alimentaires s'emballent au premier jour du ramadan

Les prix des denrées alimentaires s'emballent au premier jour du ramadan

Véritable test pour le gouvernement, le ramadan qui débute en ce mardi 13 avril, prouve encore une fois l’incurie des…