Vers la reprise des dessertes aériennes d'Air Algérie vers la Lybie - Maghreb Emergent

Vers la reprise des dessertes aériennes d’Air Algérie vers la Lybie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Air Algérie s’apprêterait à reprendre du service en Lybie suite à l’amélioration de la situation politique chez le pays voisin et la reprise, quoi que balbutiante, de l’activité économique.

C’est en effet ce qui ressort d’un des entretiens tenus, dimanche, entre le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï et l’ambassadeur d’Algérie en Libye, Kamel Abdelkader Hedjazi, a indiqué un communiqué du ministère des Transports.

Le reprise de l’activité de la compagnie aérienne Air Algérie entre les deux pays frères et l’ouverture d’une ligne maritime dans les meilleurs délais ont été au centre des débats. Les deux parties ont abordé, lors de cette audience qui s’est déroulée au siège du ministère, particulièrement « la reprise de l’activité de la compagnie aérienne Air Algérie entre les deux pays, les modalités opérationnelles, administratives et réglementaires, ainsi que l’ouverture d’une ligne maritime entre l’Algérie et Tripoli dans les meilleurs délais », précise le ministère.

Le ministère indique que ces efforts interviennent dans le cadre de « la contribution du secteur des Transports au raffermissement des relations fraternelles et de l’intensification de la coopération entre les deux pays frères ».

Selon la même source, ces efforts entrent dans le cadre de la concrétisation des orientations du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, après la visite effectuée par le président du Conseil présidentiel libyen Mohamed Younes El- Menfi en Algérie.

Pour rappel, le Président du Conseil présidentiel libyen a effectué, mercredi et jeudi écoulés, une visite officielle en Algérie.

Il a été a reçu par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en audience solennelle, au cours de laquelle a eu des entretiens élargis par la suite aux membres des délégations des deux pays. 

La visite du responsable libyen s’inscrivait dans le cadre de la « poursuite de la coopération et en confirmation de la solidité des relations de fraternité entre les deux peuples frères ». 

Avec APS

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter