Système de réservation électronique : l’ENTMV exige une base de données domiciliée en Algérie

Système de réservation électronique : l’ENTMV exige une base de données domiciliée en Algérie

L’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) vient de lancer une consultation internationale pour l’acquisition d’un nouveau système de réservation électronique, dont la base de données sera domiciliée en Algérie.

Selon le directeur général par intérim de l’entreprise, Said Mohellebi, qui s’est exprimé mercredi, lors d’une séance d’audition organisée à l’APN, ce nouveau système de réservation prévoit dans son cahier des charges l’obligation de domicilier la base de données du système en Algérie. « L’objectif étant de protéger les données personnelles des voyageurs », a-t-il insisté.

Il a rappelé, à ce propos, que le système exploité actuellement est géré par un opérateur finlandais qui stocke les données dans son pays.

S’agissant de la question des billets annulés par le système de réservation actuel, Mohellebi a assuré que cette requête a été prise en charge. « Les clients ont été contactés et orientés vers les différentes agences de l’ENTMV pour se faire rembourser ou changer leurs billets », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le DG par intérim a rappelé dans son exposé devant les membres de la Commission, a que l’ENTMV exploitait une flotte de quatre navires à savoir Tariq Ibn Ziyad, d’une capacité de 1276 passagers et 450 véhicules, Tassili II d’une capacité de 1320 voyageurs et 320 véhicules, El Djazair 2 avec 1320 passagers et 320 véhicules, et Badji Mokhtar d’une capacité de 1800 passagers et 650 véhicules.