Algérie Ferries : un équipage se rend en Chine pour réceptionner le nouveau navire Badji Mokhtar III - Maghreb Emergent
15 852 Vues

Algérie Ferries : un équipage se rend en Chine pour réceptionner le nouveau navire Badji Mokhtar III

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le nouveau bateau acheté par l’ENTVM a coûté la bagatelle de 175 millions de dollars. Il est doté d’une capacité de 1800 passagers et 600 voitures.

Un équipage de marins appartenant à la compagnie algérienne de navigation maritime (ENTVM) se rend en mission, en Chine, afin de rapatrier le nouveau bateau construit sur les chantiers de Guangzhou Shipyard International, a-t-on appris auprès de la section syndicale (UGTA) de l’ENTVM.

A cette occasion, le DG de le compagnie s’est rendu à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene, pour rencontrer et encourager l’équipage qui battra pavillon à bord du nouveau navire, indique la même source.

D’un coût estimé à 175 millions de dollars, le Badji Mokhtar III, navire de type RO-RO PAX (un navire roulier mixte capable de transporter des marchandises et des passagers), il mesure avec 90 mètres de longueur et 29.65 mètres de largeur. Il est également composé de deux restaurants, un salon de thé, des espaces pour enfants, une salle de prière et une salle de sport. Sa vitesse est estimée à 24 nœuds (43.68 km/h) et pourra assurer de longues traversées en période de basse saison.

Il viendra étoffer une flotte jugée insuffisante par la compagnie nationale.

Intervenant en décembre dernier lors d’une audition organisée par le Comité des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), le P-DG, Ahcene Gueraïria, n’avait, en effet, pas masqué toutes les difficultés auxquelles sa société est confrontée. « Notre capacité est insuffisante pour concurrencer les flottes française et espagnole », avait-il déclaré.

La compagnie nationale, qui a dû suspendre ses lignes régulières de voyageurs en Méditerranée le 17 mars en raison de l’épidémie, a accusé 9 milliards de dinars de pertes financières.

Pour le premier responsable de l’ENTMV, « l’entreprise souffre d’une crise financière et rencontre plusieurs difficultés, notamment pour le paiement des salaires des travailleurs, en raison de la suspension de ses dessertes maritimes ».

Il a cité, en outre, le dossier des dettes qui « constituent désormais une charge pour l’entreprise », notamment sa dette envers Naftal, estimé à près de 209 milliards de dinars à rembourser en devises, selon les déclarations de Gueraïria.

A noter que La flotte d’Algérie Ferries se compose de trois ferries, Tariq Ibn Ziyad, Tassili II et El Djazaïr II.

Vidéo/un employé de la poste interpelle le ministre : "vous n'êtes pas l'enfant du secteur"

Vidéo/un employé de la poste interpelle le ministre : "vous n'êtes pas l'enfant du secteur"

Au deuxième jour de la grève engagée par les employés du secteur de la poste, le ministre de la Poste…
Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars

Pétrole : le Sahara Blend algérien en hausse de plus de 3 dollars en mars

Le prix du brut algérien, « Sahara Blend », a enregistré une hausse de plus de trois dollars en mars dernier, pour…
Les prix des denrées alimentaires s'emballent au premier jour du ramadan

Les prix des denrées alimentaires s'emballent au premier jour du ramadan

Véritable test pour le gouvernement, le ramadan qui débute en ce mardi 13 avril, prouve encore une fois l’incurie des…