Algérie : voici l'indice des prix des produits exportés et importés au premier trimestre 2021 (bilan) - Maghreb Emergent

Algérie : voici l’indice des prix des produits exportés et importés au premier trimestre 2021 (bilan)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Durant les trois premier mois de l’année 2021, l’Algérie a pu vendre à l’export certains produits à des prix revalorisés, grâce notamment à la hausse du prix du bail de pétrole. Le seul bémol, c’est que les importations lui ont coûté tout aussi cher !

C’est aussi le cas pour les produits hors hydrocarbures dont les prix à l’exportation ont enregistré une hausse moyenne de 32,9%, en dinars, au premier trimestre 2021, tandis que ceux du secteur des hydrocarbures ont augmenté de 13,3%, par rapport à la même période de 2020, selon les chiffres avancés par l’Office national des statistiques (ONS).

Pour les produits hors Hydrocarbures, il s’agit notamment, précise la même source, des produits alimentaires et animaux vivants (une hausse de 1,9%), boissons et tabacs (+10,3%), matières brutes non comestibles, sauf carburants et ceux des huiles graisses et cires d’origine animale ou végétale (+23,3%), produits chimiques et produits connexes (+45%), machines et matériels de transport (+39,4%) ainsi que les articles manufacturés et articles manufacturés divers (+20,9%).

Au cours du 1er trimestre 2021, les prix à l’exportation de marchandises en dinars, hydrocarbures compris, ont connu une hausse de 15,5 % par rapport au 1er trimestre 2020, souligne l’ONS.

Quant aux prix de marchandises à l’importation, en monnaie locale, ils ont connu une hausse de 11,9% au 1er trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020.

L’Algérie importe également au prix fort

Pour ce qui est de l’évolution de l’indice des prix à l’importation de marchandises par catégories de produits du 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020, elle montre une hausse de 24% pour les produits alimentaires et animaux vivants et une hausse de 9,6% des prix des boissons et tabacs.

Les matières brutes non comestibles, sauf carburants affichent une hausse de 15,8%, les huiles graisses et cires d’origine animale ou végétale sont en une hausse de 36,8%, les produits chimiques et produits connexes augmentent de 10,8%, les articles manufacturés de 8,9% alors que les articles manufacturés divers enregistrent une hausse de 8,5% de leurs prix en dinars.

D’autre part, les combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes affichent une baisse de 5,9% alors que les prix à l’importation des machines et matériels de transport reculaient de 0,5% durant la même période de référence.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter