ANADE : plus de 10 000 entreprises déclarées en difficulté depuis le début de l'année - Maghreb Emergent

ANADE : plus de 10 000 entreprises déclarées en difficulté depuis le début de l’année

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus de 10 000 entreprises se sont inscrites comme étant en difficulté à travers les différentes agences de l’ANADE (Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat ), depuis le début de l’année, a indiqué son directeur général, Mohamed Chérif Bouaoud.

Bouadoud, qui s’est exprimé à l’occasion du lancement de la nouvelle plateforme de l’Anade, nommée « Khadamate » destinée aux jeunes promoteurs désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat, a fait savoir également que pas moins de 30.000 demandes de création d’entreprises ont été enregistrées au cours de la même période.

Il n’a pas manqué de signaler le rôle important joué par les petites entreprises locales dans la croissance économique, notamment en assurant les produits de large consommation depuis le début de la pandémie du Covid-19.

Le directeur général de l’Anade a fait savoir, à l’occasion, que plusieurs micro-entrprises créées dans le cadre du dispositif Anade ont réussi, citant en exemple la société Casbah qui a déposée, dernièrement, un dossier au niveau de la Bourse d’Alger pour y être cotée, ce qui a encouragé l’agence à lancer un travail pour faciliter l’entrée en Bourse des PME.

D’autres entreprises sont parvenues à exporter vers l’Europe, connue pour les exigences de ses marchés, en plus d’exportations vers les pays de l’Afrique, a indiqué M. Bouaoud qui a révélé qu’une opération de recensement des entreprises qui exportent ou qui veulent se lancer dans l’export a été entreprise.

Avec APS

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter