Crise d'approvisionnement en gaz : le gouvernement français appelle ses citoyens à réduire la consommation d’énergie - Maghreb Emergent

Crise d’approvisionnement en gaz : le gouvernement français appelle ses citoyens à réduire la consommation d’énergie

Facebook
Twitter

Les gouvernements européens n’économisent aucun effort pour faire face à la crise énergétique qui semble durer dans le temps. Ils n’hésitent pas également, à mobiliser leurs citoyens pour une consommation raisonnable de l’énergie.   

En effet, lors d’un point presse, le porte-parole du gouvernement français, Olivier Véran, a appelé les citoyens de son pays à multiplier les « petits gestes » du quotidien, pour économiser la consommation d’énergie, à la lumière de la crise mondiale de l’approvisionnement en gaz.

A ce propos, il rappelé la situation tendue pour l’Europe et la France, en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz naturel, au moment où la menace d’une interruption des livraisons russes à l’automne prochain, se fait de plus en plus sentir.

« Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français », a déclaré Olivier Véran, en ajoutant ; « Chaque énergie que nous sommes capables collectivement d’économiser aujourd’hui, c’est de l’énergie dont nous serons sûrs de pouvoir disposer l’automne et l’hiver prochains ».

Le porte-parole du gouvernement français a souligné également, que l’État prendra des mesures pour économiser de l’énergie et que les entreprises françaises sont appelées à en faire autant.

Dans le détail de ses consignes, Olivier Véran a appelé à « débrancher un maximum de prises électriques, quand on part en week-end ou en vacances, parce qu’elles continuent sinon de consommer de l’énergie ».

Il a également appelé les Français à couper le wifi, à « baisser un peu la clim, maintenant que les températures sont appelées à diminuer » et à éteindre la lumière dans les pièces qui ne sont pas utilisées.

Selon le porte-parole du gouvernement français, ces gestes du quotidien ont un très fort impact sur la consommation énergétique. Rappelons que la Commission européenne a présenté un plan, ce mercredi, visant à réduire de 15 % les besoins en gaz naturel pour l’Union européenne (UE), au cours des huit prochains mois. Elle a également demandé aux États membres d’étudier la mise en place d’un plan de réduction obligatoire de la consommation, à appliquer au besoin, en fonction de l’évolution des importations de gaz russe, pour l’automne et l’hiver prochains.

Facebook
Twitter