Dossier automobile - importation de véhicules neufs : le point sur la situation au ministère de l'Industrie - Maghreb Emergent

Dossier automobile – importation de véhicules neufs : le point sur la situation au ministère de l’Industrie

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

En 2021,la saga du secteur automobile et de la reprise de l’importation des véhicules neufs, se poursuit toujours avec à l’arrivée, le même résultat que l’année précédente : Aucun agrément délivré et deux années de perdues !

En effet, selon des informations qui nous sont parvenues de sources avisées, le comité technique chargé de l’étude des dossiers de demande d’agrément pour l’activité de concessionnaire a statué sur sept (07) nouveau dossiers, en émettant un avis défavorable, portant le nombre de refus exprimés par les services du ministère de l’Industrie à seize (16), sur un total de 60 dossiers déposés depuis le parution du nouveau cahier des charges.

Le gouvernement veut relancer la production locales de véhicules

Par ailleurs, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, aurait annoncé, mardi, en marge de la cérémonie d’installation les membres de conseil national économique, social et environnemental (CNESE), l’intention du gouvernement de revenir à la production locale de véhicules.

A ce titre, le ministre aurait fait savoir qu’il comptait rencontrer des responsables de marques internationales pour discuter de cette possibilité, et ce dès la semaine prochaine. « Nous sommes capables de fabriquer des voitures localement, et l’expérience portera sur les voitures qui répondent au marché algérien, des voitures électriques et certains hybrides. » A déclaré Ahmed Zeghdar.

Et d’ajouter :  « le choix des partenaires se fera de façon rationnelle et d’une manière qui serve le produit local et répond aux exigences du marché intérieur, tout en profitant au trésor algérien, à travers l’exportation vers l’Afrique. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter