Fiscalité pétrolière : l'Algérie tourne à 3,6 milliards de dollars par mois en 2021 - Maghreb Emergent

Fiscalité pétrolière : l’Algérie tourne à 3,6 milliards de dollars par mois en 2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La fiscalité pétrolière est en baisse de 36% durant les quatre premiers mois de l’année.

Malgré une reprise et une stabilisation remarquées des cours de l’or noir depuis quelques temps déjà, la fiscalité pétrolière durant les quatre premiers mois de l’année 2021 est en baisse de 36%, a annoncé la directrice générale des Impôts, Amel Abdellatif, sur une chaîne de télévision privée.

Selon la patronne des impôts, l’Algérie a assuré le recouvrement de 1902 milliards de dinars en matière de fiscalité pétrolière durant la période de référence, ce qui équivaut à 14,3 milliards de dollars.

Par ailleurs, la même source a indiqué, quant à elle, que la fiscalité normale a augmenté de 8% durant la même période de l’année 2021, avec pas moins de 642 milliards de dinars qui sont rentrés dans les caisses de l’Etat.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter