GPLc: l’APRUE lance deux appels à manifestation d'intérêts pour la sélection d'installateurs - Maghreb Emergent
203 Vues

GPLc: l’APRUE lance deux appels à manifestation d’intérêts pour la sélection d’installateurs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Deux appels à manifestation d’intérêts nationaux ouverts portant sur la sélection d’installateurs de systèmes GPL carburant (Gaz de Pétrole Liquéfié /carburant), ont été lancé ce dimanche par l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE), en vue de participer au programme sectoriel de conversion.

Pour le premier avis d’appel, il est destiné pour le compte du ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables entre dans le cadre de la mise en œuvre de la tranche annuelle 2018 du programme national de la maîtrise de l’énergie relatif au secteur du transport, est-il indiqué dans l’avis publié dans la presse.

Il porte sur la sélection d’installateurs de systèmes GPL/c pour la conversion de 50.000 véhicules particuliers et taxis.

Quant au second appel, il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la tranche annuelle 2019 du même programme et vise à la sélection d’installateurs de systèmes GPL/c pour la conversion de 100.000 véhicules.

L’ensemble des opérateurs nationaux (personnes physique ou morale) ayant la qualité d’installateurs de systèmes de kits GPL/c et agrées par le ministère chargé des Mines est concerné par ces avis d’appels à manifestation.

Les installateurs intéressés doivent retirer les cahiers des charges au niveau du siège de l’APRUE et déposer leurs manifestations d’intérêts le 25 avril 2021 pour le premier avis d’appel (50.000 véhicules) et le 4 mai 2021 pour le second avis d’appel (100.000 véhicules).

L’ouverture des plis est prévue le même jour de la remise des offres, selon la même source.

La consommation de GPLc a connu une forte croissance depuis 2017

A noter que l’APRUE prévoyait dans son programme, la conversion de 100.000 véhicules (particuliers et taxis) au cours de l’année 2018 et 120.000 véhicules en 2019, selon les données disponibles sur le site web de l’agence.

L’APRUE, mis récemment sous la tutelle du ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, a fait état, dans un rapport, que 8% du parc automobile en Algérie roulait au GPL/c en 2016 et 2017, avec un nombre de véhicules convertis au GPL/c inférieur à 60.000 véhicules en 2017.

Toutefois, la consommation de GPL a connu une forte croissance depuis cette année, avec 5,2% en 2017, 10,8% en 2018 et 9,7% en 2019 en raison de l’augmentation des prix des carburants liquides, essence et gasoil, et des mesures d’encouragements accordées à l’installation des kits GPL, d’après  le dernier rapport du Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (CEREFE).

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, avait fait état, en mois de février dernier, de la conversion au GPL/c, en 2020, de 34% du parc automobile -essence- des administrations et établissements publics.

Avec APS

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Sétif: Importante marche dans les rues de la ville de Sétif. Ain Bieda: Rassemblement à la place du 1er novembre…
Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a réagi ce jeudi dans un communiqué, au sujet de la résiliation de son…
Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Le ministère de l’Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables ont signé jeudi, un mémorandum d’entente,…