Industrie pharmaceutique: Le 1er centre de bioéquivalence accrédité - Maghreb Emergent

Industrie pharmaceutique: Le 1er centre de bioéquivalence accrédité

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le premier centre de bioéquivalence en Algérie a été accrédité la semaine dernière a indiqué à l’APS la P-DG du groupe pharmaceutique public algérien Saidal, Fatoum Akacem, soulignant que ce centre constituera un avantage supplémentaire pour l’exportation des médicaments algériens.

Ce premier centre de bioéquivalence algérien, initiative de Saidal et bénéficiant d’une accréditation, permettra de faire l’équivalence entre un produit générique et un princeps, ce qui profitera à tous les producteurs de génériques en Algérie qui pourront faire leur bioéquivalence chez Saidal, a précisé la responsable du groupe pharmaceutique.

Les produits Saidal pourront, en outre, être enregistrés à l’international ce qui exige, au préalable, une étude de bioéquivalence, a expliqué Mme. Akacem qui a ajouté que l’absence de centre de bioéquivalence en Algérie représentait un frein pour l’entrée des produits Saidal sur les marchés de certains pays.

Elle a estimé que le fait que Saidal soit en mesure de faire la bioéquivalence de ses produits localement représentera un avantage supplémentaire pour elle dans le domaine de l’exportation.

La PDG de Saidal a souligné que l’export est un axe stratégique très important de son groupe qui compte exploiter ses nouvelles unités de production qui atteindront un régime soutenu de production à partir de 2021, « ce qui impliquera une surproduction exportable ».

La fabrication du vaccin Sputnik V aura lieu au site de Constantine1

Dans le cadre d’une visite effectuée dimanche dernier au site Constantine1 de Saidal, la P-DG a insisté sur la nécessité de réussir le projet de fabrication du vaccin anti-Covid Sputnik V, en soulignant que cette « démarche est historique pour Saidal et pour l’Algérie ».

A cet effet, un planning a été tracé, au cours d’une réunion avec des cadres de l’entreprise, pour planifier toutes les étapes de production de vaccin afin de réaliser l’objectif de sa mise en œuvre sur le marché pour septembre 2021.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter