L’extradition de Ould Kaddour est-elle envisageable ? - Maghreb Emergent
668 Vues

L’extradition de Ould Kaddour est-elle envisageable ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

L’Algérie tente désespérément d’obtenir l’extradition l’ex-P-DG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour, qui se trouverait actuellement à Dubaï.

Selon le journal El Watan, une délégation algérienne s’apprête à se déplacer aux Emirats, pour défendre l’extradition de l’ex- premier responsable de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Abdelmoumen Ould Kaddour est poursuivi par la justice algérienne dans deux affaires de corruption.

D’après El Watan qui cite des sources bien informées, l’ex patron de Sonatrach «a fait valoir son statut de conseiller du royaume omanais, pour obtenir sa libération sous caution. Il s’est entouré d’un collectif d’avocats pour démonter les faits qui lui sont reprochés par la justice algérienne.

La concrétisation de la volonté des autorités algériennes de juger sur le sol algérien l’ex-homme fort du secteur de l’énergie n’est pas une mince affaire en raison de la double nationalité de concerné de sa fonction actuelle au Golfe.

En effet, Abdelmoumen Ould Kaddour est binational. Plus précisément, il est franco-algérien. Un statut qui complique la tâche aux autorités algériennes puisqu’il peut toujours circuler avec le passeport français sans qu’il soit inquiété par Interpole. L’autre élément qui joue contre la volonté des autorités algérienne est la fonction actuelle de conseiller qu’exerce l’ex-PDG de la Sonatrach à Oman.

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Sétif: Importante marche dans les rues de la ville de Sétif. Ain Bieda: Rassemblement à la place du 1er novembre…
Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a réagi ce jeudi dans un communiqué, au sujet de la résiliation de son…
Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Le ministère de l’Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables ont signé jeudi, un mémorandum d’entente,…