Retard de la vaccination anti-Covid : le ministère de la Santé est responsable de cette "situation dangereuse" selon Bekkat Berkani - Maghreb Emergent
443 Vues

Retard de la vaccination anti-Covid : le ministère de la Santé est responsable de cette « situation dangereuse » selon Bekkat Berkani

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

En panne de vaccins anti-covid et en attendant l’entrée en production de l’antidote russe Sputnik V sur le territoire national, la campagne de vaccination annoncée par les pouvoirs publics n’avance pas au rythme escompté.

Le président du Conseil de l’ordre des médecins, le Dr Bekkat Berkani, a affirmé à ce propos, que le ministère de la Santé est responsable de cette situation dangereuse. Il a indiqué qu’il faut fixer les responsabilités, précisant que le choix du vaccin que l’Algérie doit acquérir avait enregistré un grand retard, ce qui a rendu impossible son acquisition.

De son côté, le Pr Djenouhat a estimé que « l’Algérie accuse un retard dans l’acquisition de quantités suffisantes de vaccins, et donc dans le processus de vaccination de masse permettant d’atteindre l’immunité collective espérée ». Il a rappelé que les autorités sanitaires ont passé la première commande de vaccins en janvier dernier, alors que les premières commandes formulées par d’autres pays l’étaient en juin-juillet 2020.

Afin de donner un coup de boost à la campagne de vaccination, le Directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Fawzi Derrar, a indiqué, dimanche 25 avril 2021, lors de son passage a la télévision publique, que l’Algérie attend dans les prochains jours la livraison d’un million de doses du vaccin anti Covid-19 chinois Sinopharm.

Par ailleurs, le même responsable a ajouté que l’Algérie attend une seconde livraison du vaccin Pfizer à la fin du mois de mai prochain.

Selon un décret présidentiel publié au Journal Officiel n° 30, l’Algérie a débloqué plus de 12,7 milliards de dinars destinée l’achat de vaccins anti-Covid-19. Il s’agit du décret présidentiel n° 21-143, signé le 15 avril 2021 par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant transfert de crédits au budget de fonctionnement du ministère de la Santé.

A noter enfin que les informations communiquées par différents organes de presse, indiquent que l’Algérie a réceptionné autour du million de doses de vaccin. Il s’agit de Sputnik V (100 000 doses), Sinovac (200 000 doses) et AstraZeneca (900 000 doses).

Mise à jour de la liste des importateurs

Mise à jour de la liste des importateurs

Le Centre national du registre de commerce (CNRC) procède à la mise à jour de la liste des opérateurs économiques…
Une campagne de sensibilisation sur les demandes de congé de maternité en ligne

Une campagne de sensibilisation sur les demandes de congé de maternité en ligne

L’Agence de la Caisse nationale des Assurances sociales des Travailleurs salariés (CNAS) d’Alger a lancé, du 4 mai au 1…
Automobile : Renault arbore un nouveau logo

Automobile : Renault arbore un nouveau logo

A la faveur d’une conférence qu’il a animé sur le web, Luca de Meo et l’équipe Renault ont présenté ce…