Une conférence sur la transition économique de l'Algérie prévue le 12 juin

Une conférence sur la transition économique de l'Algérie  prévue le 12 juin

Comment réussir la transition économique de l’Algérie, pays qui se trouve actuellement à un carrefour décisif de son histoire, tel est le thème d’une rencontre qui sera organisée à Alger le 12 juin prochain.

« Transition de l’économie planifiée à l’économie de marché: les expériences de la république Tchèque, la Pologne et  la Hongrie ». Tel est l’intitulé de cette rencontre. L’étude proposée par les experts qui animeront cette dernière part du postulat que trente ans après l’effondrement du bloc communiste, la plupart des spécialistes des anciennes économies socialistes reconnaissent unanimement que la transition vers l’économie de marché est un processus moins linéaire que prévu.

Considérée du point de vue des indicateurs macroéconomiques (taux de croissance, d’inflation, niveau de la dette extérieure) la Pologne, la République Tchèque et la Hongrie ont connu des résultats divergents. Aussi, l’on s’interroge: comment expliquer que des réformes structurelles similaires ont donné des résultats contrastés ? Quel rôle ont joué les institutions dans la transition ? Quel impact ont eu les réformes démocratiques à l’époque sur la transformation des trois économies ? Et où en sont les choses aujourd’hui les trois pays ? La transition est elle terminée? 
Autant de questions auxquels tenteront de répondre les animateurs de la conférence et qui rappellent, à la lumière de l’expérience des ex-pays communistes, que le processus de transition est long, complexe et difficile. Ce thème s’impose avec la nécessité croissante de restructurer l’économie algérienne, signale-t-on, tout en précisant que cette conférence s’intéresse aux défis à relever pour faire aboutir une transition en tentant d’apprendre des enseignements de la Pologne, la Hongrie et la République Tchèque.