La Cour suprême a accepté ce mercredi le recours déposé par la défense du quatuor, Said Bouteflika, Mohamed Mediene dit Toufik, Athmane Tertag et Louiza Hannoune, tous accusés, entre autres, de complot contre l’Etat, a indiqué l’avocat Sedik Mouhous.

Selon la même source, le dossier sera présenté de nouveau devant une autre juridiction dépendante de la Cour de Blida.

Pour rappel, trois des accusés ont été condamnés en appel à une peine de 15 ans de prison ferme pour “complot contre l’autorité de l’armée” et “complot contre l’Etat”.

Louiza Hanoune a été condamnée à 3 ans de prison dont 9 mois ferme et le reste avec sursis pour “non dénonciation d’un crime”.

A noter également que Pour rappel, le Tribunal militaire de Blida avait condamné, le 25 septembre 2019, Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmane Tartag et Louiza Hanoune, à quinze (15) ans de réclusion criminelle, pour « des faits commis dans une enceinte militaire qualifiés par la loi de crimes de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité militaire et de complot contre l’autorité de l’Etat, faits prévus et réprimés respectivement par l’article 284 du Code de la justice militaire et les articles 77 et 78 du Code pénal ».

 1,494 total views,  4 views today