Abdelghani Hamel n'a pas été inculpé - Maghreb Emergent

Abdelghani Hamel n’a pas été inculpé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

L’ancien Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel, a quitté, aujourd’hui,  le tribunal de première instance de Tipaza sous les hués d’une foule rassemblée  sur place.

Après une audience de près de deux heures devant le juge d’instruction dans le cadre d’une enquête en cours sur des présomptions de corruption, Hamel a quitté les lieux sous en présence d’un important dispositif de sécurité. 

Une centaine de citoyens, ont essayé d’atteindre le véhicule transportant l’ancien DGSN. Ils ont à cet effet scandé « Klito leblad / ya serakine », (vous avez bouffé le pays, voleurs) et  « Tethasbo gaâ », (vous allez tous être jugés). Ces citoyens ont aussi cité Said Bouteflika, le frère et conseiller de l’ancien chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.  «  Mazel Said », (il reste encore Said), ont-il crié.

L’ancien DGSN a comparu devant le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tipasa aux environs de 10H00 ce matin « sans qu’aucune accusation ne soit portée contre en cette première audience devant se poursuivre dans les prochains jours », a rapporté l’APS.

« Hamel s’est présenté au tribunal seul et non accompagné de son fils, comme annoncé précédemment, en vue d’être entendu par le juge d’instruction », ajoute la même source.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter