Algérie-Maroc-Gaz: Nordine Aït-Laoussine propose une alternative de plus à la fermeture du GME - Maghreb Emergent

Algérie-Maroc-Gaz: Nordine Aït-Laoussine propose une alternative de plus à la fermeture du GME

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’ancien ministre de l’énergie algérien (1991-1992), à la tête du Cabinet Nalcosa depuis plusieurs décennies, était l’invité de Radio M jeudi dernier.

Le Medgaz ne pourra pas transporter immédiatement vers l’Espagne tous les volumes de gaz naturel qui y sont exportés via le Gazoduc Maghreb Europe (GME) tant que les capacités additionnelles prévues sur le gazoduc direct Beni Saf Almeria (Medgaz) n’auront pas été encore livrées. L’enjeu porte au minimum sur deux milliards de m3 de gaz naturel par an qui ne seraient plus exportées temporairement vers la péninsule ibérique au delà du 31 octobre. Sonatrach ne s’est pas en réalité préparée pour la solution par le GNL évoquée par Abdelmadjid Tebboune et Toufik Hakkar son PDG.

Nordine Ait-Laoussine évoque les plateformes de vente spot, développées par les fournisseurs de gaz naturel concurrents de l’Algérie et fait une proposition précise, dans cet extrait de l’entretien:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter