Fourniture de gaz à l’Espagne : le P-DG d’Enagas exprime sa confiance en l’Algérie - Maghreb Emergent

Fourniture de gaz à l’Espagne : le P-DG d’Enagas exprime sa confiance en l’Algérie

Facebook
Twitter

Dans un contexte de crise diplomatique avec l’Espagne, la politique énergétique de l’Algérie avec son client européen demeure inchangée. Cela a mis en confiance l’espagnole Enagas, client du groupe gazier algérien Sonatrach.

En effet, dans une déclaration au journal espagnol « El Pais » le P-DG de la société espagnole « Enagas », Arturo Gonzalo, a affirmé que « l’Algérie est un pays fiable dans le domaine du gazier ».

En réponse à une question liée à l’approvisionnement de l’Espagne en gaz algérien et à la diminution des volumes, Gonzalo a déclaré qu’ « il est normal d’utiliser moins de gaz algérien en été, par rapport aux autres périodes de l’année ». Il a affirmé à ce propos, que la fourniture de gaz par l’Algérie « fonctionne à 100 % conformément aux attentes et aux contrats, ainsi qu’au calendrier tracé ».

Pour le P-DG d’Enagas, l’Algérie a gagné la confiance de l’Espagne, « d’autant plus qu’elle a respecté les contrats signés, tout en déclarant à plusieurs reprises qu’elle continuerait à le faire », a-t-il précisé.

« L’Algérie a toujours et en toutes circonstances, depuis 1996 jusqu’à aujourd’hui, respecté les contrats conclus, et je n’ai aucun doute ni inquiétude à ce sujet », a assuré Arturo Gonzalo.

Rappelons que le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a indiqué, dans un entretien accordé au magazine allemand Der Spiegel, que « l’Algérie est l’amie de tous ». il a assuré que l’Algérie est « un fournisseur fiable et sûr ».

Concernant la crise entre l’Algérie et l’Espagne et ses conséquences énergétiques, Arkab a rappelé, sur ce même entretien, que l’Algérie a « renouvelé les contrats avec l’Espagne et il n’y a eu aucun problème », précisant que « l’Algérie respecte et respectera toujours ses obligations contractuelles. Nous avons toujours été un fournisseur fiable pour l’Europe, même lorsque notre pays était en guerre », a-t-il affirmé.

Facebook
Twitter