Instruction sur le gel des relations touristiques avec l’Espagne : le ministère évoque une « faute professionnelle » - Maghreb Emergent

Instruction sur le gel des relations touristiques avec l’Espagne : le ministère évoque une « faute professionnelle »

Facebook
Twitter

La note envoyée par la direction du tourisme de la wilaya de Bouira, semble être un acte isolé. Sans qu’une réaction officielle soit émise par le ministère du Tourisme à ce jour, les agences de voyages eux, ont apparemment, été notifiées par la tutelle.

En effet, le président de la fédération nationale des agences de voyages et du tourisme, Mouloud Youbi, a affirmé au quotidien Echourouk, que le ministère du Tourisme a adressé une note aux agences de voyages, concernant l’instruction émise par le directeur du tourisme de la wilaya de Bouira. L’information selon laquelle, les relations touristiques entre l’Algérie et l’Espagne seraient gelées.

A ce propos, les services du ministère évoquent une « faute professionnelle » de la part du premier responsable du secteur de tourisme de cette wilaya, et parlent d’ « acte isolé », selon le président de la fédération. « Les agences de tourisme continuent d’appliquer leurs programmes touristiques avec l’Espagne de manière habituelle, et en coordination avec le ministère du Tourisme, qui a démenti tout gel des relations touristiques entre les deux pays », a souligné Mouloud Youbi.

Ainsi, cette instruction, qui ne dépend pas des hautes autorités de l’Etat, n’était qu’une « initiative personnelle », qui a provoqué un grand désordre au sein des agences de voyages, notamment ceux qui ont l’habitude de programmer des surcuits touristiques avec l’Espagne.

Les agences de voyages embrouillées !

Pour le président du Syndicat national des agences de voyages, Nadir Belhadj-Mostefa, cette nouvelle intervient au moment où de nombreuses agences de voyages ont déjà tracé leur programme touristique pour la saison estivale, au profit de nombreuses familles algériennes désirant passer leurs vacances en Espagne.

« Suite à cette nouvelle du gel des relations touristiques avec l’Espagne, le syndicat a précipitamment pris attache avec le ministère du Tourisme, qui a vite démenti l’information », a indiqué le syndicaliste en ajoutant que la tutelle a demandé aux agences de continuer l’application de leur programme et même enrichir la destination touristique vers ce pays.

Du côté espagnol, cette nouvelle a suscité l’étonnement des autorités du pays. Le ministre des Affaires étrangères espagnoles, José Manuel Albares avait déclaré, en réponse à une question de la presse la semaine dernière, qu’il n’y a « aucune confirmation que l’Algérie suspende ses relations touristiques avec l’Espagne, émanant des autorités algériennes ». « Nous ne sommes pas au courant, nous avons vérifié et cela vient d’une communication d’une autorité locale (DT de Bouira, NDLR) », a-t-il déclaré.

Facebook
Twitter