Internet fixe et mobile : les َAlgériens ont consommé moins de data au troisième trimestre 2021 - Maghreb Emergent

Internet fixe et mobile : les َAlgériens ont consommé moins de data au troisième trimestre 2021

Smartphone sans connexion
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’Algérie compte plus de 43,92 millions d’abonnés à l’internet fixe (ADSL, FTTH et 4G LTE/Wimax) et mobile (3G et 4G) au deuxième trimestre 2021, contre 43,5 millions durant le trimestre précédent, indique le dernier rapport trimestriel l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE).

En effet, le même rapport, publié ce mardi précise que « 91,01 % du total des abonnés de l’internet en Algérie sont des abonnés de la téléphonie mobile, contre 8,99 % des abonnés de l’internet de téléphonie fixe ».

En nombre d’abonnés, l’ARPCE souligne que le nombre d’abonnés à l’internet fixe a dépassé les 3,95 millions au 30 juin 2021, alors celui des abonnés à internet mobile a atteint 39,97 millions.

Pour ce qui est des abonnés à internet fixe (3,95 millions d’abonnés), l’ARPCE indique « 2,58 millions étaient abonnés à l’internet haut débit (ADSL), 1,25 million à la 4G LTE fixe, 113 238 à la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) et 443 à la technologie Wimax ». Et de précisé notamment que « 3,85 millions étaient des abonnés résidentiels contre 98 776 abonnés professionnels ».

Les petits débits dominent

Le rapport de l’ARPCE démontre que les algériens se connectent, en majorité via des abonnements de petits débits, malgré les offres de doublement de débit lancé par l’opérateur unique, Algérie télécom.

Selon l’ARPCE, « 85,27% des abonnés à internet fixe disposaient de débits entre 4 Mégas et 10 Mégas au deuxième trimestre de cette année (86,55% au 1er trimestre), 14,26% entre 10 Mégas et 20 Mégas au 2ème trimestre (13,01% au trimestre précédent), 0,42% entre 20 Mégas et 100 Mégas au 2ème trimestre (0,32 % au 30 juin de 2021) et 0,02 % plus de 100 Mégas (0,01% au 31 mars dernier) ».

Et si un seul fournisseur ne suffisait pas…

L’Algérie se classe souvent aux derniers rangs mondiaux en matière de service internet, dans les différents index publiés par les institutions internationales. Pourtant, Algérie Télécom demeure le seul fournisseur d’accès à internet en Algérie prétendument capable de couvrir la totalité des besoin de la population.

Lesdits abonnés consomment, selon l’ARPCE, un total du trafic Data international, au 30 juin dernier, de 587 millions de Gigaoctets (Go), contre 679 millions au 31 mars dernier, ce qui représente une diminution de 14% de ce trafic.

Pourtant, selon le même rapport de l’ARPCE, seulement « 53,85% des ménages algériens disposaient d’un accès internet fixe (52,61% à fin mars 2021 ». Un taux qui reste faible compte tenu des investissements et des infrastructures dont le pays s’est doté depuis des années.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter