La Tunisie a enregistré un taux de croissance de 2,5%, au premier trimestre 2018

La Tunisie a enregistré un taux de croissance de 2,5%, au premier trimestre 2018

 

Le secteur des mines a accusé une importante régression de 37,9% alors qu’il avait progressé de 21,3% au cours du premier trimestre 2017.

 

La Tunisie a enregistré un taux de croissance du PIB, de 2,5%, au premier trimestre 2018, par rapport au même trimestre de 2017 et de 1,0% par rapport au dernier trimestre de l’année 2017, a annoncé l’INS, mardi.

La valeur ajoutée du secteur de l’Agriculture et de la pèche a enregistré une évolution importante de 11,9% de janvier à mars 2018, suite à une évolution sensible de la production des olives qui a plus que doublé par rapport à la compagne précédente, selon les données du ministère de l’Agriculture.

Evolution de la VA des industries manufacturières de 2,4%

La valeur ajoutée des industries manufacturières a augmenté de 2,4% au cours du premier trimestre 2018 par rapport au même trimestre de 2017 et de 2,9% par rapport au dernier trimestre.

Cette embellie résulte d’une progression perceptible des industries agroalimentaires (+16,7%), suite à la hausse importante de la production de l’huile d’olive et aussi à celle des industries mécaniques et électriques (+5,3%) et le secteur du textile habillement et chaussures (+0,2%), boostées par l’amélioration de la demande extérieure dans une conjoncture caractérisée par l’amélioration des indicateurs économiques dans la zone Euro.

A contrario, la valeur ajoutée dans le secteur des industries chimiques a accusé une baisse importante de 23,9%, due à la régression de la production des dérivés du phosphate. En chute également, l’industrie des matériaux de construction, céramique et verre (-5,3%), suite à la réduction de la demande intérieure sur ces produits à l’instar du ciment, dont les ventes ont reculé de 6% sur le marché local.

Repli des industries non manufacturières (-5,3%)

La VA des industries non manufacturières a régressé de 5,3% au cours du premier trimestre 2018 par rapport à la même période de l’année écoulée, en raison de la baisse continue de la production du secteur d’extraction du pétrole et du gaz naturel (-2,4%), à cause du recul de la production journalière du pétrole brut à 40 000 barils alors que la moyenne était estimé à 45000 barils par jour au cours de la même période de l’année dernière et de plus de 70 000 barils par jour en 2010.

Le secteur des mines a également accusé une importante régression de 37,9% alors qu’il avait progressé de 21,3% au cours du premier trimestre 2017. En recul, la VA du secteur du bâtiment s’est repliée de 4,7%.

Croissance des services marchands

Le secteur des services marchands, qui représente 45% de l’économie nationale a enregistré durant le premier trimestre 2018, une croissance de 3,3%, suite, notamment, à l’augmentation de la valeur ajoutée du secteur des services hôteliers, des restaurants et des cafés de 9,2%, des services financiers de 6,4%, des services de transport de 3%.

Pour ce qui est des services non marchands (présentés essentiellement par l’administration), l’augmentation a été légère de 0,2%.

 

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *