« Le confinement des localités à forte contamination n’est pas à écarter », a déclaré ce dimanche le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, dans une interview accordée au quotidien El Watan.

Le ministre a précisé à ce sujet “qu’on ne peut pas revenir au confinement total de toutes les wilayas”, mais plutôt des localités, en ajoutant que toute décision dans ce sens ne dépendait pas de lui, mais du président de la République et du Premier ministre.

Pour Benbouzid, toute démarche par rapport au confinement territorial, se fera en fonction de la situation épidémiologique propre à chacune de ces régions. Il explique cela dépend de la situation épidémiologique dans ces régions où des enquêtes dans ce sens sont menées.

Concernant les nombreux cas confirmé de coronavirus, enregistrés ces derniers jours, le ministre affirme qu’ils sont liés aux différents foyers de contagion identifiés dans certaines wilayas du pays.il précise, dans ce sens, « qu’outre ces cas-là, une dizaine de wilayas n’ont enregistré vendredi aucun cas positif, ni décès, alors que d’autres ont moins de six cas positifs chacune ».

Par ailleurs, Benbouzid confirme qu’en raison de l’augmentation du nombre de cas positifs ainsi que ceux probables diagnostiqués, les services hospitaliers connaissent ces derniers jours un taux d’occupation plus élevé.

À ce propos, le ministre a indiqué qu’une instruction a été diffusée le 21 juin pour réduire la durée d’hospitalisation à 5 jours, dans le souci de désengorger les services, sous condition d’un suivi rigoureux de la continuité du confinement et du traitement à domicile, surtout pour les cas bénins.

 4 total views,  1 views today