Retard de livraison des véhicules : 20 000 réclamations reçues par les services du ministère - Maghreb Emergent

Retard de livraison des véhicules : 20 000 réclamations reçues par les services du ministère

Facebook
Twitter

Les Algériens n’en finissent pas avec leur souffrance pour l’achat d’un véhicule neuf auprès des concessionnaires agréés. En plus du nombre limité des véhicules autorisés à l’importation, qui est loin de couvrir la demande, les chanceux qui ont pu passer des précommandes dans le programme 2023, se sont retrouvés coincés dans des délais d’attente de livraison dépassant les six mois dans certains cas.

Intervenant, ce dimanche 12 mai, au Forum du quotidien public El Moudjahid, le ministre de l’Industrie, Ali Aoun, a déclaré que pas moins de 20 000 réclamations contre les concessionnaires ont été enregistrées dans la plateforme numérique dédiée à cet effet et qui est gérée par son département. Il a appelé, à l’occasion, les concessionnaires agréés “à respecter les termes du cahier des charges régissant leur activité”.

Le ministre a rappelé, dans le même contexte, que l’ensemble des concessionnaires inscrits dans le programme 2023 d’importation des véhicules neufs ont livré 159 000 véhicules sur les 180 000 prévus.

Il est à rappeler que jusqu’au début de ce mois de mai, “le programme 2024 pour l’importation des véhicules n’est pas encore signé au niveau des ministères de l’Industrie et celui du Commerce”, a-t-on appris d’une source proche du dossier. D’ailleurs, de nouvelles demandes d’agréments attendent toujours leur validation, qui s’ajouteront aux 44 concessionnaires qui sont déjà en activité.

Facebook
Twitter