Les employés du groupe de presse d’Ali Haddad redoutent sa dissolution - Maghreb Emergent

Les employés du groupe de presse d’Ali Haddad redoutent sa dissolution

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

La nouvelle de l’arrestation de l’ex-président du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Ali Hadad a provoqué un climat de panique dans les rédactions de ses quatre médias à savoir le Temps d’Algérie, Waqt El Djazair et les chaînes de télévision Dzair TV (généraliste) et Dzair News (Information).

Selon une source sûre, les employés de ces médias notamment les journalistes ont exprimé publiquement leur inquiétude quant à leur avenir professionnel. En clair, ils craignent la dissolution du groupe et la perte de leurs postes de travail.

Les journalistes ont entamé difficilement ce matin le travail. Ils ont longuement discuté de l’arrestation de leur employeur avant d’entamer le travail. Ils suivent cette affaire de près.

En tout le Groupe de presse Le Temps Nouveaux qui éditent les quatre médias en question emploie 400 personnes entre journalistes, techniciens, chauffeurs, gardiens et autres.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter