Pétrole : les marchés prudents avant l'annonce de l'état des stocks de brut américain - Maghreb Emergent

Pétrole : les marchés prudents avant l’annonce de l’état des stocks de brut américain

Facebook
Twitter

Les prix du pétrole ont observé une légère baisse ce mercredi avant la publication par l’EIA de l’état des stocks de brut aux États-Unis. L’autre facteur qui tire à la baisse les prix est le variant Omicron qui plane toujours sur la demande à venir d’or noir.

En effet, à l’ouverture des marché ce mercredi, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour des livraisons en février 2022 lâchait 0,92% et s’est stabilisé 73,02 dollars US. Quant au WTI américain, il perdait 1,09% et se vend à  69,96 dollars US. Pour ce qui du Saharian Blend algérien, sa valeur a perdu 1,53% depuis hier et s’est stabilisé ce mercredi à 73,98 dollars US.

« Les marchés pétroliers sont sur la pente descendante en milieu de semaine », constate Pierre Veyret, analyste d’Activtrades, « les prix souffrant de l’incertitude actuelle engendrée par le variant Omicron ». « La perspective d’éventuelles restrictions sur les voyages et de nouveaux confinements » inquiète les investisseurs, ajoute-t-il.

Ces derniers sont par ailleurs attentifs aux données sur l’état des stocks de pétrole brut aux États-Unis. L’American Petroleum Institute (API), la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier dans le pays, a fait état mardi d’une baisse des réserves commerciales de brut de 800.000 barils la semaine

Facebook
Twitter