A El Magharia, fief islamiste de la capitale, Bouteflika dépasse largement ses concurrents - Maghreb Emergent

A El Magharia, fief islamiste de la capitale, Bouteflika dépasse largement ses concurrents

Facebook
Twitter

Au centre de vote Ali Meddouche, d’El Magharia (Ex-Leveilley), un fief islamiste, Bouteflika a largement dominé ses occurrents.

 

Dans ce centre qui compte 3.276 inscrits, le taux de participation a atteint 41,78 % à la fermeture du bureau. Le nombre de voix exprimées a été de 1191 et le dépouillement a donné lieu à 178 bulletins nuls, soit, près de 15 %. C’est le candidat Bouteflika qui a raflé la mise des voix exprimées avec 821 votes, soit 69 %.
Pour assister au dépouillement, nous avons eu des difficultés plutôt avec le représentant de la commission de supervision des élections. Pour une opération censée être ouverte au grand public, ce superviseur est allé demander l’«autorisation» au chef du centre pour nous laisser entrer au bureau.
Dépouillement à huis clos
Le dépouillement s’est déroulé à portes fermées. Seuls les représentants des candidats Bouteflika et Benflis ont assisté à l’opération. Les autres candidats n’ont pas dépêché de surveillants. Les quelques citoyens qui ont assisté au dépouillement n’a même pas atteint celui des bureaux du centre qui sont au nombre de dix. Au bureau 12 où nous avons assisté à l’opération, 77 sur les 128 votants ont offert leur voix au président sortant. Benflis a obtenu 19 contre 2 chacun pour respectivement Louisa Hanoune et Abdelaziz Belaid, 1 pour Moussa Touati et 1 pour Ali Fawzi Rebaine.
Cela donne une victoire à Bouteflika à hauteur de 75%. Les résultats ont été semblables dans les autres bureaux du centre, à quelques voix près. Sauf qu’au vu du total du centre, c’est Abdelaziz Belaid qui aura créé la surprise en se positionnant à la troisième place derrière Benflis. Bouteflika a obtenu 821 voix, Benflis 280 voix, Belaid 53 voix, Hanoune 25 voix et une dizaine chacun pour Touati et Rebaine.

 

Facebook
Twitter