Achats de maïs et d’orge : l’Algérie compte profiter des baisses des prix - Maghreb Emergent

Achats de maïs et d’orge : l’Algérie compte profiter des baisses des prix

Facebook
Twitter

Les cours du mais ont connu une baisse sur les marchés mondiaux. L’Algérie a décidé d’acheter quelques quantités de maïs et d’orge pour l’alimentation des bétails.

Ainsi, l’Office national des aliments du bétail (ONAB) a lancé un appel d’offres pour l’achat de 80.000 tonnes de maïs et 30.000 tonnes d’orge, destinées à l’alimentation animale, selon l’agence Reuters.

L’expédition du maïs est demandée en deux lots de 40.000 tonnes et l’orge en un seul lot, tous deux entre le 1er et le 15 octobre. Le maïs doit provenir d’Argentine et l’orge d’origine facultative, selon la même source.

Cette commande intervient dans un contexte de baisse des prix du maïs, en raison de l’offre abondante en provenance du Brésil et du début des récoltes, selon les analystes qui estiment que les prix du maïs pourraient atteindre 167 dollars la tonne pour le maïs argentin. Ce qui représente une nette baisse par rapport à mai 2022, lorsque la tonne avait dépassé les 300 dollars.

Pour orge, les cotations actuelles indiquent un prix de 219 € au départ de Rouen (France) pour la récolte 2023, comparé à 202 € pour les stocks de la récolte 2022.

Rappelons que vette nouvelle commande lancée, via l’ONAB, fait suite à une précédente datant du 18 juillet dernier, qui portait sur l’achat de 240.000 tonnes de maïs.

Facebook
Twitter