Algérie-30 millions de dollars pour 24 matchs de la Coupe du Monde sur la terrestre - Maghreb Emergent

Algérie-30 millions de dollars pour 24 matchs de la Coupe du Monde sur la terrestre

Facebook
Twitter

L’EPTV a acheté 24 matchs de la Coupe du monde Brésil 2014 pour 30 millions de dollars américains, a-t-on appris d’une source à la télévision publique. L’accord, signé en mai dernier avec le détenteur des droits, beIN Sports en l’occurrence, prévoit une retransmission sur la chaine terrestre uniquement. 

 

L’Etablissement public de télévision (EPTV) aura bien retenu la leçon du présumé chantage, exercé selon son directeur général Toufik Khelladi, par beIN Sports ((ex-Al Jazeera sport) en octobre 2013 à la veille du match barrage (retour) contre le Burkina Faso. L’EPTV a acheté les matchs de la Coupe du Monde suivant les conditions de beIN Sports. Et, cette chaîne qatarienne aura, elle, gagné son pari d’installer un bureau à Alger et imposer à la télévision publique ses prix jugés prohibitifs à l’époque par le même responsable de l’EPTV pour justifier le vol du signal du match.

Un piratage qui a amené beIN Sport à le dénoncer en direct à la télévision et à brandir, dans un communiqué diffusé dans ce contexte, la menace de poursuivre la chaine publique devant les instances internationales compétentes pour réclamer des dédommagements. Le directeur de l’EPTV avait, en effet, accusé beIN Sports d’avoir fait chanter les négociateurs de la télévision publique en leur exigeant l’ouverture d’un bureau à Alger en contrepartie d’une remise sur le prix de la retransmission du match.

La chaîne qatarienne s’était alors défendue face à ces allégations, expliquant avoir demandé l’aide des responsables de la télévision publique pour l’ouverture de son bureau à Alger, dans le cadre d’échange de bons procédés entre confrères. Bref, 24 matchs pour 30 millions USD, cela revient à 1,25 million USD par match en moyenne. Soit le prix du match barrage face au Burkina Faso, réclamé par beIN Sports et jugé exagéré par l’EPTV. De même que le bureau de beIN Sports est déjà opérationnel à Alger et le un (1) million de dollars de la Fédération algérienne de football (FAF) provenant des droits de retransmission des matchs des éliminatoires africaines du mondial 2014, est toujours gelé par la Confédération africaine de football (CAF) en raison du différend juridique opposant l’EPTV à beIN Sports…

 

Facebook
Twitter