M A G H R E B

E M E R G E N T

Algérie

Algérie – Ali Haddad appelle les patrons qui ont quitté le FCE à y revenir

Par Maghreb Émergent
novembre 27, 2014
Algérie – Ali Haddad appelle les patrons qui ont quitté le FCE à y revenir

[caption id="attachment_5073" align="alignnone" width=""]Ali Haddad ne voit aucun inconvénient à la présence de ministres à sa réunion de campagne pour la présidence du FCE (Ph. M. Emergent)[/caption]

Le désormais nouveau président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) a tenu une conférence de presse après son acclamation par l’assemblée générale élective réunie ce jeudi à l’hôtel El Aurassi. Ali Haddad a tenu à répondre à « ceux qui l’ont égratigné ».

Le patron d’ETRHB, Ali Haddad, a déclaré que la « proximité adroite du FCE avec les pouvoirs publics sous sa présidence », prônée tout au long sa campagne électorale, « ne veut pas dire que l’organisation va se taire ». « Nous continuerons à leur dire toute la vérité sur ce qui est bon et ce qui ne l’est pas pour l’entreprise, tout en travaillant en collaboration avec eux », a-t-il dit. Et de prendre la défense des ministres ayant assisté à son dernier « meeting de campagne » organisé le 20 novembre dernier à El Aurassi : « Ce sont des Algériens et ils portent l’entreprise comme nous la portons. Ils s’intéressent à ce que fait le Forum et veulent développer le pays (…) et il n’y a que l’entreprise qui peut développer le pays et endiguer le chômage ».

"Erdogan l’a fait, pourquoi cela devrait me complexer ?"

Ali Haddad n’a pas hésité à faire le parallèle entre la présence des ministres à son meeting de candidat, avec la délégation ayant accompagné le président turc Recep Tayyip Erdogan en Algérie : « Erdogan qui est à la tête d’un grand pays comme la Turquie s’est fait accompagner par 250 chefs d’entreprises, je ne vois pas pourquoi cela devrait constituer un complexe chez nous, »a-t-il déclaré.
Ali Haddad a néanmoins refusé toute polémique avec ceux qui ont critiqué la présence de ces ministres, le traitement qui leur a réservé durant ce meeting ou encore les déclarations de la SG du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, qui a dénoncé « un mélange de genre entre politique et argent » : « Je suis désormais président du Forum des chefs d’entreprises, je suis responsable à part entière et je ne peux répondre à ceux qui nous égratignent ou critiquent avec l’arrière pensée de nous déstabiliser. Nous n’avons pas le temps pour spéculer. Laissons le peuple juger, rendre son verdict. Ceux qui ont le droit de critiquer sont ceux qui créent chaque jour des emplois, » a-t-il dit en réponse à ses détracteurs.

120 nouveaux adhérents FCE

Le patron du groupe ETRHB a également évoqué le succès de son entreprise, lié, selon ses détracteurs, à son soutien au clan présidentiel. « J’ai construis une entreprise et cette entreprise (ETRHB Haddad) qui a commencé avec un seul ouvrier en compte aujourd’hui 15.000. Elle crée chaque jour des emplois. C’est le résultat de beaucoup de sacrifices.». Avant de répéter : « J’appelle ces gens, et quiconque qui a eu à nous égratigner, à respecter ceux qui créent des emplois. Nous devons du respect à ceux qui créent des emplois ».
A une question sur les libertés syndicales et le déploiement des représentations de travailleurs dans le secteur privé où les syndicats sont quasi-inexistants, Ali Haddad a eu cette réplique : « Nous sommes légalistes et nous respectons les lois en la matière qui permettent aux travailleurs désirant disposer de leurs syndicats, de le faire à partir d’un seuil minimum de représentativité ».
Ali Haddad a lancé un appel aux patrons à adhérer au FCE et ceux qui l’ont quitté à renouveler leurs adhésions : « Je n’ai cessé de le répéter pendant ma campagne menée aux quatre coins du pays. Nous leur avons ouvert la porte. Nous avons ouvert la porte à toutes les entreprises. La preuve, nous avons enregistré près de 120 nouvelles adhésions depuis l’annonce de ma candidature ».

 

ARTICLES SIMILAIRES

Ihsane Visuel
Actualités Algérie

Ihsane El Kadi condamné avant d’être jugé : retour sur des révélations inédites

Il y a un an, le 4 mars 2023, les avocats d’Ihsane El Kadi, Zoubida Assoul, Nabila Smail, Abdallah Haboul et Said Zahi ont révélé, lors d’une conférence de presse,… Lire Plus

Zoubida Assoul
Actualités Algérie

Présidentielles 2024 : la présidente de l’UCP Zoubida Assoul se porte candidate

La présidente de l’Union pour le Changement et le Progrès, l’avocate Zoubida Assoul, se porte candidate à la candidature aux élections présidentielles de décembre 2024. Elle a fait cette annonce,… Lire Plus

Actualités Algérie

Attaf et Blinken s’entretiennent une nouvelle fois sur la situation à Gaza

Le ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a reçu, mercredi, un appel téléphonique du Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, indique un communiqué du… Lire Plus

nassim diafat
Actualités Algérie

L’ex-ministre Nassim Diafat écope de cinq ans de prison

Le pôle économique et financier près le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict, ce mercredi, dans une affaire de corruption visant l’ancien ministre délégué chargé des micro-entreprises, Nassim… Lire Plus

À l'honneur Á la une

Affaire Ihsane El Kadi: 16 patrons de rédactions de 14 pays, dont un prix Nobel de la paix, appellent à sa libération

Plus d’une quinzaine de patrons de rédactions, issus de 14 pays, dont le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, prix Nobel de la paix, Dmitri Mouratov, appellent à la libération… Lire Plus