Algérie: Légère hausse des prix de la production industrielle des secteurs public et privé en 2013 - Maghreb Emergent

Algérie: Légère hausse des prix de la production industrielle des secteurs public et privé en 2013

Facebook
Twitter

La hausse des prix à la production (sortie usine hors transports) du secteur public durant l’année écoulée s’explique par l’augmentation des coûts de production des matériaux de construction, céramique et verre (5,7%), des industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) avec 2,8%.

 

Les prix à la production industrielle des secteurs public et privé ont enregistré en 2013 de légères hausses, respectivement, de 0,2 et de 0,6% par rapport à 2012, apprend-on auprès de l’Office national des statistiques (ONS).
La hausse des prix à la production (sortie usine hors transports) du secteur public durant l’année écoulée s’explique par l’augmentation des coûts de production des matériaux de construction, céramique et verre (5,7%), des industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) avec 2,8%.
Les chiffres de l’office relèvent également une légère augmentation des prix à la production d’autres produits industriels qui ont participé à cette hausse des prix à la production, il s’agit notamment des industries des bois, liège et papier (0,6%) et des industries agroalimentaires, des textiles ainsi que les cuirs avec 0,1% pour chaque groupe des produits.
Par ailleurs, l’Office indique que d’autres groupes de produits ont enregistré un recul des coûts de production. La plus importante baisse (-16,8%) a concerné le secteur des mines et carrières, alors que celui de l’énergie a reculé de 1,2%.
Les prix à la production industrielle des secteurs de la chimie, caoutchouc et plastique, ainsi que les industries diverses ont connu, en 2013, une stagnation, indique l’ONS dans sa dernière publication sur l’évolution des prix à la production industrielle.
Quant au secteur privé, l’Office note que la légère augmentation globale des prix à la production industrielle (+0,6%) en 2013, est due principalement à une augmentation des prix à la production dans les industries agro-alimentaires, tabacs et allumettes avec 2,1%.
La hausse des prix à la production a concerné également d’autres secteurs, mais reste de moindre ampleur, il s’agit de celui des textiles et des ISMMEE avec 0,3% pour chaque groupe et les matériaux de construction, céramique et verre (0,1%).
Les prix à la production des industries des cuirs, bois, liège et industries diverses, ont stagné en 2013 par rapport à l’année d’avant, selon l’Office, qui relève que les indices relatifs à ce secteur (privé) sont donnés à titre indicatif car le taux de réponse reste toujours faible.

Facebook
Twitter