M A G H R E B

E M E R G E N T

Algérie

Algérie – Les équipements d’exploitation du lot Centre de l’autoroute Est-Ouest, opérationnels en 2016

Par Maghreb Émergent
avril 14, 2014
Algérie – Les équipements d’exploitation du lot Centre de l’autoroute Est-Ouest, opérationnels en 2016

[caption id="attachment_247" align="alignnone" width=""]A partir de 2016, des tronçons de l'autoroute Est-Ouest seront payants (DR)[/caption]

Le coup d’envoi officiel des travaux de réalisation des installations et équipements d’exploitation de l’autoroute Est-ouest pour le lot « Centre », a été donné lundi par le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, lors d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdes.

 

Le lancement officiel des travaux s’est fait en présence d’une délégation composée notamment du wali de la wilaya de Boumerdes Kamel Abbas, le chef de daira et de l'ambassadrice de Suède Mme Carin Wall, ainsi que des représentants des entreprises attributaires des marchés dont le Pdg de Cosider Lakhdar Rekhrouh, ainsi que des chefs de projets d’Indra et Ericsson.
La réalisation des équipements de la partie Centre de cette autoroute a été confiée au groupement constitué de Cosider TP, Cosider Construction, Indra (Espagne), Ericsson (Suède), pour 45,68 milliards de dinars (environ 600 millions de dollars).
Le lot Est a été attribué au groupement italo-algérien, composé de CMC (Italie, mandataire du groupement), Proger (It), Tecnositaf (It), Rotahem (Algérie), Imet (Italie), Ducati Italia (Italie), Cordioli & c (Italie) pour 29,54 milliards de dinars (environ 400 millions de dollars).
Pour ce qui est du lot Ouest, dont les travaux ont été lancés au début de ce mois, les contrats ont été confiés en janvier 2013 au groupement algéro-hispano-portugais composé de Texeira Duarte SA (Portugal), ETRHB (Algérie) et Sice (Espagne), pour 25,89 milliards de dinars (environ 330 millions de dollars) et un délai de réalisation de 23 mois.
Bientôt des gares à péage
Le projet prévoit la réalisation de 15 gares d’accès, sept centres d’exploitation et d’entretien, 400 km de fibre optique, l’installation de 394 postes d’appel d’urgence, de 350 caméras de surveillance, 21 panneaux à messages multiples, 17 stations météo et 456 stations de comptage du trafic routier.
Dans son ensemble, le méga projet prévoit quarante-huit gares de péages sur échangeurs, sept gares de péages en pleine voie, vingt-deux centres d’entretien et d’exploitation (CEE), soixante-seize aires de repos (38 paires) et 42 aires de services.
Les travaux dont la livraison devrait se faire avant fin 2016 concernent les terrassements et la viabilisation des gares de péages sur échangeurs, des gares de péages en pleine voie, des centres d’entretien et d’exploitation, des aires de repos et aires de services.
Chaque CEE regroupe des services d’entretien et d’exploitation, des services de la Gendarmerie et de la Protection civile et couvre une section de 65 à 75 km en moyenne, pour un délai prévisionnel d’intervention, en cas d’urgence, de 20 à 30 minutes.
Les aires disposeront de trois parkings pour véhicules légers, pour poids lourds et pour personnes à mobilité réduite ; un coin de pique-nique avec tables, bancs, containers de recyclage et poubelles ; des blocs sanitaire ; des aires de jeux pour les enfants ; des panneaux d’informations touristiques ; des parcours pour piéton, des cabines téléphoniques et un espace de prière.