M A G H R E B

E M E R G E N T

Non classé

Algérie: Les promoteurs immobiliers accusent l’administration d’être à l’origine du marasme du secteur

Par Maghreb Émergent
juin 28, 2018
Algérie: Les promoteurs immobiliers accusent l’administration d’être à l’origine du marasme du secteur
D’après les membres de l’ONPI, les dysfonctionnements que connaît le secteur ont été à l’origine de l’arrêt de nombreux chantiers.
Selon un récent sondage effectué par l’Organisation nationale des opérateurs immobiliers (ONPI) auprès de ses adhérents dans 27 wilayas du pays, 70% des cas de blocages dans le secteur immobilier   sont causés par l'administration, au moment où 20% relèvent de 1a nonchalance des acquéreurs et 10% de la responsabilité des promoteurs. Ces chiffres ont été livrés ce jeudi à l’occasion du deuxième congrès de l’ONPI, à l’hôtel El Aurassi. « L’ONPI s’engage à mettre de l'ordre au sein de l’organisation même si cela ne représente qu'un dixième des manquements constatés », a déclaré Houria Bouhired, secrétaire générale de l’organisation. Mme Bouhired a indiqué que les promoteurs immobiliers n’ont pas cessé de formuler des recommandations et ont même pu corriger les irrégularités et a mis fin aux ukases qui entretiennent une situation dommageable pour tous ». Concernant les irrégularités qui touchent le secteur, les opérateurs immobiliers rassemblés à l’Aurassi ont assuré que « les dysfonctionnements constatés ne sont pas des caprices ou de simples bobos  superficiels ». D’après eux, ces dysfonctionnements ont été à l’origine de l’arrêt de nombreux chantiers. Si ces problèmes « n’ont pas provoqué l’arrêt total des programmes sociaux cela ne relève aucunement du miracle, mais de la détermination des opérateurs », ont-il souligné. Aboubaker Khaled