M A G H R E B

E M E R G E N T

Maghreb

Algérie : Un forum de l’emploi à Paris pour les candidats au retour au pays

Par Yazid Ferhat
mars 30, 2014
Algérie : Un forum de l’emploi à Paris pour les candidats au retour au pays

Un premier Forum de l’emploi en France pour le recrutement de jeunes diplômés ou travailleurs algériens candidats au retour au pays s’est tenu les 28 et 29 mars à Paris, avec la participation d’une vingtaine d’entreprises tant nationales qu’étrangères, françaises notamment, basées en Algérie.

 Occupant un pan entier de l’Espace Charenton, dans la capitale française, le Forum International Talents Network (ITN) emploi se propose de mettre en relation les grands recruteurs d’Algérie et les Algériens formés et travaillant dans l’Hexagone ou à l’étranger.

Selon Amina Kara, directrice associée d’ITN, organisatrice du Forum, l’initiative répond à un besoin exprimé par des entreprises nationales et étrangères activant en Algérie, avec la recherche de profils internationaux bien ciblés.

"L’option du retour au pays est aujourd’hui une réalité, qui s’explique en grande partie par la crise qui secoue présentement l’Europe, dessinant une tendance d’étudiants ou de travailleurs qui veulent se faire le challenge de passer de l’autre côté de la Rive", a-t-elle indiqué samedi à l’APS.

Cette tendance vers le retour au pays de départ est aussi constatée par Marie-Aude Labrosse, également directrice associée au cabinet conseil en recrutement et formation à l’international, ITN.

"Ayant déjà travaillé trois ans en Algérie ou je m’occupais d’étudiants souhaitant poursuivre leurs cursus en France, et c’est là, paradoxalement, que j’ai senti cette envie de retour", a-t-elle confié, signalant que c’est sur cette constatation et celle d’Amina Kara sur les besoins exprimés par les entités exerçant en Algérie que l’idée de faire rencontrer ces deux volontés est née.

500 entretiens avec des recruteurs potentiels

Selon un point de situation arrêté en milieu de journée de samedi, plus de cinq cents personnes, autant de juniors que de seniors, ont eu des entretiens avec des recruteurs. "La satisfaction est telle que certaines entreprises ont procédé tout bonnement à des job dating (recrutements directs), à la faveur du Forum", a relevé Mme Kara.

Parmi ces "candidats" au retour, Anderrahmane Achaibou (25 ans) venait de déposer un dossier auprès d’un recruteur potentiel. "Ce Forum offre des opportunités inouïes pour l’embauche en Algérie. A savoir maintenant si mon profil de financier-contrôleur de gestion pourrait intéresser", a-t-il dit, l’air optimiste.

Le Forum ITN Emploi se propose comme un Salon itinérant. Dans une première étape, il se tiendra en France, dans les villes les plus prisées par les étudiants algériens. Après Paris, il se rendra à Lyon en novembre prochain, avant d’élire domicile, en 2015, à Lille, Montpellier et Toulouse. Dans une seconde étape, les organisateurs se tourneront vers d’autres pays où la diaspora algérienne est bien représentée (Belgique, Grande-Bretagne, Canada, USA).