M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Banque d’Algérie : la liquidité bancaire en baisse de 472 milliards de DA en 2020

Par Kheireddine Batache
mars 1, 2021
Banque d’Algérie : la liquidité bancaire en baisse  de 472 milliards de DA en 2020

La liquidité globale des banques a baissé au cours des neuf premiers mois de 2020, passant de 1 100,8 milliards de dinars à fin 2019 à 461,8 milliards de dinars à fin septembre 2020, corrélativement au déficit courant de la balance des paiements et aux impacts économiques de la pandémie Covid-19, indique un communiqué publié par la Banque d'Algérie.

Selon la même source, cette liquidité a commencé à s’améliorer au cours du dernier trimestre de 2020, sous l’effet des mesures de politiques monétaires décidées par la Banque d’Algérie en matière de baisse du taux des réserves obligatoires, de l’augmentations des seuils de refinancement des titres publics négociables, de l’allongement de la durée du refinancement de 7 jours à un (1) mois et de la satisfaction totale des demandes de refinancement des banques. Ainsi, la liquidité bancaire a atteint 632,3 milliards de dinars à fin 2020.

La situation monétaire à fin 2020 indique une reprise de l’expansion de la masse monétaire au sens large M2. En effet, après avoir enregistré un recul de 0,78 % à fin 2019, la masse monétaire M2 a significativement augmenté pour atteindre 7,12 % à fin 2020 culminant ainsi à 17 682,7 milliards de dinars contre 16 506,6 milliards de dinars à fin 2019. Hors dépôts des hydrocarbures, elle a augmenté de 9,05 % contre 6,03 % à fin décembre 2019.

Ainsi, la circulation fiduciaire hors banques a augmenté de 12,93 %, passant de 5 437,6 milliards de dinars à fin 2019 à 6 140,7 milliards de dinars à fin 2020. Elle représente 34,73 % de la masse monétaire M2 à fin 2020 contre 32,94 % à fin 2019.

le communiqué de la BA ajoute que les crédits à l’économie affichent une croissance de 3,05 % en 2020 contre 8,84 % en 2019. Ainsi, leur encours est passé de 10 857,8 milliards de dinars à fin 2019 à 11 188,6 milliards de dinars à fin 2020.

Aussi, les crédits accordés en 2020 par les banques aux entreprises publiques, aux entreprises privées et aux ménages, ont augmenté respectivement de 2,57 %, 3,45 % et 4,15 %.

Les crédits accordés au secteur public représentent 51,67 % du total des crédits accordés en 2020 et les crédits accordés au secteur privé représentent 48,32 % dont 8,20 % sont accordés aux ménages.