Benbada espère une adhésion de l'Algérie à l'OMC en 2015 - Maghreb Emergent

Benbada espère une adhésion de l’Algérie à l’OMC en 2015

omc
Facebook
Twitter

omc

 Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, a exprimé jeudi à Alger le souhait de voir l’Algérie parachever son processus d’accession à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à la fin de l’année 2015.

 

 “Nous devons répondre aux questions du 12e round en juin prochain ce qui pourrait nous permettre d’organiser une nouvelle série de négociations avant la fin de l’année en cours. Je souhaite que la 13e réunion sera l’avant dernier round de négociations”, a-t-il souligné lors une conférence de presse. Selon M. Benbada, le groupe de travail chargé du dossier d’adhésion de l’Algérie à l’OMC, l’Union européenne et les Etats-Unis ont apprécié les avancées réalisées par l’Algérie dans son processus d’accession ainsi que la qualité des documents présentés lors du 12e round. «Les délégations estiment que l’Algérie n’est pas loin de parachever son processus d’accession”, a-t-il soutenu. Lors du dernier round, il a été convenu, de recevoir les questions additionnelles des membres ainsi que leurs requêtes concernant l’accès au marché d’ici début mai prochain. Pour sa part, l’Algérie répondra à ces nouvelles questions et requêtes fin juin 2014 en perspective de l’organisation d’une prochaine réunion en automne, avait précisé le ministre. L’Algérie est candidate depuis 1987 au GATT, l’ancêtre de l’OMC. La première documentation sur son régime commercial a été déposée en 1996 alors que la première réunion du groupe de travail chargé d’examiner sa candidature s’est tenue en 1998.

Douze rounds

A ce jour, l’Algérie a mené 12 rounds de négociations multilatérales, durant lesquels elle a traité 1.933 questions liées essentiellement à son système économique. L’Algérie a aussi tenu près de 120 réunions bilatérales avec une dizaine de pays et qui se sont soldées par la conclusion de cinq accords bilatéraux avec Cuba, le Brésil, l’Uruguay, la Suisse et le Venezuela. La 12e réunion du groupe de travail sur le dossier algérien, la deuxième depuis 2008, a été consacrée à la présentation des transformations législatives et réglementaires opérées en Algérie et à l’examen des réponses aux questions des pays membres de l’organisation. Le 5e président du groupe de travail chargé de l’accession de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’argentin Alberto D’Alotto, avait indiqué que l’Algérie a réalisé des “progrès considérables” pour devenir membre de cette organisation et qu’elle devrait maintenir son rythme de travail pour atteindre cet objectif.

Facebook
Twitter