M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Bientôt un opérateur télécom et 3 PME entreront à la Bourse d’Alger

Par Maghreb Émergent
juin 4, 2024
Bientôt un opérateur télécom et 3 PME entreront à la Bourse d’Alger

Depuis l'introduction et l'ouverture des opérations à la place boursière d'Alger du Crédit Populaire d'Algérie (CPA) début 2024 et sa réussite en termes de volume d'opérations, la Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) continue de recevoir les demandes d'introduction.

Le président de la COSOB, Youcef Bouznadaa, annoncé lundi l'introduction prochaine de la Banque de Développement Local (BDL) et d'une société du secteur des télécommunications. De plus, trois petites et moyennes entreprises (PME) du secteur industriel, sans révéler leur nom, ont déposé leurs demandes pour entrer en Bourse, dont les dossiers sont actuellement à l'étude.

Bouzenada a révélé à l'occasion que la COSOB prévoit de créer une commission unique visant à simplifier les procédures pour les entreprises souhaitant entrer en Bourse. Cette initiative a pour objectif de réduire les délais et les efforts nécessaires en permettant aux entreprises de s'adresser à une seule entité représentant le marché boursier.

Lancement d'un portail numérique et du nouveau site web de la COSOB

"Avant la fin de l'année, un portail numérique dédié au marché financier sera lancé", a-t-il indiqué. Ce portail permettra aux opérateurs de soumettre leurs demandes en ligne, en complément du nouveau site web de la COSOB.

Selon M. Boudjema Ghanem, directeur général de la numérisation au ministère des Finances, ce projet s'inscrit dans le cadre de la transformation numérique en cours en Algérie. L'objectif est de moderniser le marché financier national, de stimuler les transactions boursières et de réduire leurs coûts pour les opérateurs, qu'ils soient des particuliers ou des entreprises.

Ghanem a souligné que les principaux défis concernent la révision du cadre juridique et réglementaire pour favoriser la croissance de l'industrie financière. La création d'actifs financiers numériques et la gestion de leurs plateformes nécessitent une attention particulière, notamment en matière de gestion des risques, de sécurité des données, et de mise en place d'infrastructures adaptées.

La COSOB et l'Autorité gouvernementale de certification électronique (AGCE) ont signé un accord-cadre pour activer la numérisation des ordres de bourse via une plateforme de signature électronique. Mme Zahia Brahimi, directrice générale de l'AGCE, a affirmé que cet accord accompagne la dynamique de transformation numérique en Algérie.

Créée en 2018, l'AGCE délivre des certificats de certification électronique, permettant d'identifier les personnes physiques ou morales et de fournir des services de signature électronique à distance. Ce rôle est essentiel pour soutenir la transformation numérique et sécuriser les transactions financières en Algérie.